Sélectionner une page

L’Europe mobilise 1 milliard d’euros en 2022 pour développer des projets de défense communs

L’Europe mobilise 1 milliard d’euros en 2022 pour développer des projets de défense communs

La Commission a annoncé l’adoption du deuxième programme de travail annuel du Fonds européen de la défense (FED). Le programme de travail du FED pour 2022 sera doté d’un financement total de 924 millions d’euros destinés à des investissements communs et plus efficaces dans des capacités de défense stratégiques.

« Aujourd’hui, nous avons décidé de mobiliser 1 milliard d’euros inscrits au budget de l’UE cette année pour développer des projets de défense communs, notamment dans le domaine spatial, dans la cybersécurité et dans diverses capacités de défense haut de gamme. Dans notre nouveau contexte de sécurité, ces investissements contribueront à combler le déficit de défense européenne. Nous lançons également un programme européen d’innovation en matière de défense, doté de 2 milliards d’euros, afin de faire de l’Europe un pôle d’innovation dans le domaine de la défense », commente Thierry Breton, commissaire au marché intérieur.

33 thèmes structurés autour de huit appels à propositions

Le FED contribue à réduire la fragmentation du paysage européen du développement des capacités de défense. Il renforce également la compétitivité industrielle et favorise l’interopérabilité dans toute l’Europe. Le programme de travail du FED pour 2022 comporte au total 33 thèmes structurés autour de huit appels à propositions (qui seront ouverts en début juin) consacrés au lancement d’un certain nombre de grands projets emblématiques.

Cette année, le développement des capacités dans deux domaines critiques – le spatial et le naval – bénéficiera d’un budget important (de plus de 120 millions d’euros dans chacun des deux domaines).

Dans le domaine spatial, un financement sera fourni pour le développement de capacités spatiales d’alerte précoce aux missiles et de capacités innovantes d’observation spatiale de la Terre basées sur des capteurs multiples à des fins de renseignement, de surveillance et de reconnaissance. En outre, un financement sera prévu pour la recherche d’un système spatial réactif capable de placer rapidement de petits satellites sur différents types d’orbites.

Dans le domaine naval, un financement sera prévu pour des actions liées au développement d’une classe de navires particulièrement adaptée aux marines de taille réduite et moyenne, ainsi que pour le développement d’une capacité européenne de surveillance navale collaborative qui permettra aux forces navales de faire face à des menaces nouvelles, plus petites, plus rapides et plus diversifiées.

En outre, 70 millions d’euros seront alloués aux efforts de recherche-développement dans chacune des deux catégories suivantes : cyberespace et supériorité de l’information. Dans le domaine du cyberespace, l’objectif est d’améliorer les capacités européennes en matière d’appréciation de la situation sur le plan de la cyberdéfense, de la cybersécurité et de la résilience, et de mettre au point une boîte à outils de cyberdéfense et de guerre de l’information. Dans le domaine de la supériorité de l’information, seront soutenus des projets contribuant au développement d’un système européen de commandement et de contrôle de commandement et d’un poste de commandement déployable pour les opérations spéciales. Dans le domaine de la recherche, les efforts de financement se concentreront sur l’interopérabilité et l’échange de données entre les centres de contrôle civils et militaires dans le cadre du ciel unique européen.

Les capacités de défense haut de gamme et les technologies génériques font également l’objet de différentes catégories d’actions. Il s’agit notamment de la mise au point d’un aéronef tactique de transport de marchandises de taille moyenne contribuant à la mobilité militaire, de la guerre électronique embarquée, du combat collaboratif pour les forces terrestres et des technologies et des composants durables pour les applications sous-marines.

Le programme d’innovation dans le domaine de la défense de l’UE regroupera les initiatives pertinentes de l’UE en faveur de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans le domaine de la défense. Des pratiques éprouvées issues de l’innovation civile seront utilisées dans le secteur de la défense. L’objectif de la Commission est de faire converger, d’ici à 2027, jusqu’à 2 milliards d’euros d’investissements vers l’innovation dans le domaine de la défense, sous l’impulsion du FED, dans le cadre du programme d’innovation en matière de défense de l’UE. Ce programme contribuera à la mise en œuvre du plan d’action de l’UE sur les synergies entre les industries civile, spatiale et de la défense.

Le FED est l’instrument phare de la Commission pour soutenir la coopération en matière de défense en Europe. Sans se substituer aux efforts des États membres, le FED soutient des projets de défense compétitifs et collaboratifs d’un bout à l’autre du cycle de recherche-développement, en privilégiant les projets débouchant sur des technologies et des équipements de défense interopérables et de pointe. Le FED dispose d’un budget de 7,953 milliards d’euros en prix courants pour la période 2021-2027.

Plus d’infos sur le programme de travail du Fonds européen de la défense pour 2022

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This