Les difficultés d’approvisionnement qui ont émergé depuis plusieurs mois ne semblent pas s’estomper, conduisant au contraire les fournisseurs de matériaux et de consommables pour la fabrication des circuits imprimés à relever leurs prix. Ainsi, le géant japonais Panasonic vient-il d’annoncer officiellement sa décision d’augmenter à nouveau à compter du 1er juin de 5% à 10% les prix de différents matériaux pour PCB.

L’augmentation des prix affectera les stratifiés en cuivre, les pré-imprégnés, etc. (voir illustration). Cette augmentation fait suite à une première hausse de 10% annoncée en janvier (+10% pour les stratifiés, +5% pour le mass-lam) induite par la hausse des prix des feuilles de cuivre. Cependant, la poursuite des tensions d’approvisionnement sur les feuilles de cuivre et la situation de la demande ont rendu ces hausses de prix insuffisantes, justifie le groupe japonais. Et les pénuries et les hausses de prix ont gagné d’autres matériaux (fibre de verre, résines).

Dans le but d’absorber le coût croissant des matières premières, Panasonic estime avoir été au bout de ses efforts pour réduire le coût des processus de fabrication et d’autres dépenses. Cependant, Panasonic reconnait ne plus pourvoit absorber l’augmentation du coût des matières premières sans relever ses prix. Sans compter que le groupe japonais s’attend à ce que les tensions d’approvisionnement persistent encore longtemps en matière de circuits imprimés.