Avec la cérémonie de pose de la première pierre de son « Integrated Technology Centre » (ITC), Airbus vient de lancer la construction d’un nouveau centre de satellites, dont les coûts sont estimés à près de 43 millions d’euros. Ce site implanté à Friedrichshafen, en Allemagne, est prêt pour le développement et l’intégration des satellites du futur.

Doté d’une technologie et d’équipements complexes, uniques en Europe, qui garantissent l’application de différentes classes de propreté dans le hall central d’intégration, l’ITC devrait être érigé en un temps record. Le gros œuvre doit être achevé en novembre 2017 pour une mise en service à la fin de l’été 2018. Le centre permettra, en pleine capacité, l’intégration simultanée de huit grands satellites.

Une grande salle blanche dédiée à la conception et à la fabrication de satellites sera installée au cœur de ce centre technologique intégré d’une superficie de 4250 m2, comprenant quatre étages et un sous-sol. Ce bâtiment de 70 x 60 mètres au sol et de 20 mètres de haut augmentera considérablement la capacité d’assemblage de satellites. Ce nouveau complexe « double » doit permettre de gérer les projets de manière plus efficace et plus économique, tout en ouvrant, grâce à une technologie de pointe, de nouvelles perspectives dans l’acquisition de futurs programmes spatiaux.

D’une superficie de plus de 2000 m2, le hall d’intégration central du nouveau bâtiment permettra de fabriquer simultanément jusqu’à huit grands satellites et d’intégrer des sous- systèmes et charges utiles complexes. Cet espace pourra être exploité dans les classes ISO 5 à ISO 8 sans avoir à recourir à la ségrégation habituellement nécessaire.

Les deux autres ailes du bâtiment fourniront 1000 m2 supplémentaires de surfaces d’intégration et de laboratoire pour la fabrication des composants, ainsi qu’un espace visiteurs et des locaux techniques. La zone reliant le nouveau bâtiment aux halls d’intégration existants sera pourvue des sas personnel et matériau et abritera le pôle logistique.

Unique en Europe, le système de ventilation garantira la réduction des particules tout en prévenant les contaminations moléculaires. La configuration spéciale de ce système permettra de réduire le coût d’exploitation jusqu’à 70% et de créer les niveaux de propreté requis pour chaque salle blanche, indépendamment.