Sélectionner une page

Pénurie de semiconducteurs en automobile : la faute aux constructeurs de voitures

Pénurie de semiconducteurs en automobile : la faute aux constructeurs de voitures

Les constructeurs automobiles du monde entier ont été contraints de réduire leur production en raison d’une pénurie de semiconducteurs, analyse Semiconductor Intelligence.  Et de lister les arrêts temporaires de production de Volkswagen, Toyota, General Motors, Ford, Nissan, Honda, Suzuki, Mitsubishi, Daimler et Stellantis.

Le cabinet de conseil cite l’étude d’IHS Markit qui estime que la production de véhicules légers a été réduite de 1,3 million d’unités au premier trimestre 2021 en raison de la pénurie. IHS a déclaré que la situation ne devrait pas être très différente au 2e trimestre et s’attend ainsi à ce que la pénurie de semiconducteurs perdure ainsi jusqu’au 4e trimestre 2021 (voir l’analyse d’IHS Markit). Les microcontrôleurs (MCU) sont particulièrement touchés. IHS Markit estime que 70% des microcontrôleurs sont fabriqués en fonderie par TSMC. Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, TSMC a déclaré avoir travaillé à réaffecter une partie de ses capacités de production pour soutenir l’industrie automobile. Dans ce contexte, TSMC s’attend à ce que la pénurie de semiconducteurs automobiles pour ses propres clients soit en grande partie résolue d’ici le 3e trimestre 2021, rapporte Semiconductor Intelligence.

La pénurie de semiconducteurs automobiles est principalement la faute des constructeurs automobiles, rappelle le cabinet de conseil. Lorsque la pandémie mondiale de Covid-19 a commencé au début de 2020, les constructeurs automobiles ont réduit leur production. Les dix principaux fabricants d’automobiles (véhicules légers) représentent environ 70% de tous les véhicules légers fabriqués. Tous ont connu une baisse de leur production de véhicules en 2020 par rapport à 2019, allant de 10% à 27%. Collectivement, les dix entreprises ont enregistré une baisse de 17% du nombre de véhicules en 2020. Les baisses de production de véhicules ont commencé au 1e trimestre 2020. Le constructeur chinois SAIC Motor a enregistré une baisse de 56% de la production du 1er trimestre 2020, principalement en raison des fermetures d’usines pour essayer de contenir la propagation du Covid-19 en Chine. Au 2e trimestre 2020, la production de SAIC Motor est presque revenue à la normale. Tous les autres fabricants ont connu des baisses de production importantes au 2e trimestre 2020, allant de 24% à 63%. Au 4e trimestre 2020, la production était revenue à des niveaux normaux, avec des variations d’une année à l’autre allant d’une baisse de 5% pour Volkswagen à un gain de 11% pour Honda.

Semiconductor Intelligence dresse la liste des plus grands fournisseurs de semiconducteurs automobiles. Leurs revenus dans l’automobile sont basés sur les rapports financiers des entreprises. Les revenus de STMicroelectronics concernent son groupe Automotive & Discrete, qui comprend certains revenus non automobiles. Cependant, ST propose également des produits automobiles tels que des microcontrôleurs et des capteurs dans ses autres groupes de produits. Le chiffre d’affaires automobile d’Infineon a augmenté de 1,1% pour son exercice clos en septembre 2020. Les autres sociétés ont toutes connu des baisses en 2020 par rapport à 2019 allant de 4% à 9%. Plusieurs de ces entreprises comptent sur TSMC et d’autres fondeurs pour une grande partie de leur production de circuits dans l’automobile. Chaque entreprise possède également ses propres fabs. Certaines de ces usines ont récemment rencontré des problèmes de production. Et de citer les fermetures temporaires des usines d’Infineon et de NXP au Texas du fait des violentes tempêtes hivernales en février. Rappelons également que Renesas a subi un incendie dans son usine de Naka. Texas Instruments, qui a ses propres usines, a déclaré qu’il sera en mesure de répondre à la demande pour ses produits, y compris dans l’automobile. ON Semiconductor a déclaré avoir la capacité de prendre en charge ses semiconducteurs automobiles et s’attend à rattraper la demande d’ici le 2e ou le 3e trimestre 2021. STMicroelectronics fabrique également la plupart de ses circuits automobiles dans ses propres usines.

On ne peut pas blâmer les entreprises de semiconducteurs pour avoir réalloué leurs capacités de production aux applications croissantes tandis que les constructeurs automobiles réduisaient la production (et vraisemblablement les commandes de semiconducteurs) de 40% sur deux trimestres, commente Semiconductor Intelligence, pour qui, il faudra du temps pour résoudre les pénuries. TSMC a déclaré qu’il faut au moins six mois. Des capacités peuvent être déplacées vers la production de circuits automobiles à court terme, mais l’augmentation de la capacité globale nécessite souvent la construction de nouvelles usines, ce qui prend environ deux ans. Les constructeurs automobiles ont cédé leur place dans la file, ils devront donc attendre leur tour pour les semiconducteurs, assène Semiconductor Intelligence.

D’autant que les semiconducteurs pour l’automobile ne sont pas les seuls circuits sous tension et sont en concurrence avec d’autres secteurs d’application pour l’allocation des capacité de production. La baisse de la production automobile est illustrée dans le graphique ci-dessous par rapport à deux autres marchés majeurs pour les semiconducteurs que sont les PC et les smartphones. Les livraisons sont indexées par rapport à l’indice 100 au 1er trimestre 2019. Ainsi les livraisons de véhicules ont chuté de 60% entre le niveau du 1er trimestre 2019 et celui du 2e trimestre 2020, avant de se redresser au 4e trimestre 2020. Les livraisons de PC et de smartphones ont chuté d’environ 90% des niveaux entre le 1er trimestre 2019 et les trois premiers mois de 2020. Les livraisons de PC ont fortement augmenté du 2e au 4e trimestre 2020, atteignant un niveau de plus de 150% des livraisons du 1er trimestre 2019. Les livraisons de smartphones sont restées stables au 2e trimestre 2020 par rapport au 1er trimestre 2020, mais sont revenues à plus de 120% du niveau du 1er trimestre 2019 au 4e trimestre 2020.

Semiconductor Intelligence

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This