Les acteurs du reconditionné d’appareils électroniques fenix.eco, Foxway, Recommerce Group, Reware et Tech2com annoncent le lancement de l’association Eurefas. L’objectif : défendre et promouvoir les intérêts du secteur. L’association entend ainsi faire évoluer le cadre règlementaire en vigueur et favoriser l’émergence de l’économie circulaire en Europe.

L’association Eurefas représente les intérêts du secteur du reconditionné en Europe, en particulier les smartphones. Les entreprises membres d’Eurefas sont des acteurs spécialisés dans la technologie, la vente, la revente et le reconditionnement d’appareils électroniques. La mission de l’association est d’accélérer la transition vers une économie circulaire en Europe.

Le marché mondial des smartphones reconditionnés affichera une croissance de 27 milliards de dollars en 2019 à 67 milliards de dollars en 2023, selon IDC. En France et en Allemagne, les appareils reconditionnés représentent plus de 10% des ventes de smartphones et enregistrent une croissance supérieure à 10% par an.

L’association, dont le siège est situé à Bruxelles, s’emploiera ainsi à accélérer l’essor du reconditionné en Europe, en contribuant notamment à sensibiliser les consommateurs, favoriser la collaboration entre les entreprises du secteur, partager les meilleures pratiques, diffuser des données sectorielles et les positions communes du secteur, et servir d’interlocuteur privilégié auprès des médias et des autorités compétentes. L’association prévoit également d’instaurer des standards de qualité visant à mieux informer et protéger les consommateurs.

Eurefas prévoit d’engager un dialogue continu avec les institutions européennes, afin de s’assurer que l’impact environnemental du reconditionné est établi et reconnu. L’association entend apporter des réponses aux questions liées à la fraude à la TVA, aux prélèvements sur les droits d’auteur, à une labellisation européenne et à la place du reconditionné dans le cadre du Green Deal.

« Notre ambition est de représenter toutes les entreprises du reconditionné en Europe, quelle que soit leur taille. Avec elles, nous souhaitons faire évoluer notre secteur et contribuer à l’émergence de l’économie circulaire en Europe. Notre association compte, parmi ses fondateurs, des chefs d’entreprise et des entrepreneurs chevronnés. Leur mission est de sensibiliser autorités et consommateurs sur les nombreux avantages du reconditionné », a déclaré Augustin Becquet, président d’Eurefas.