Sélectionner une page

Archos se repositionne sur le BtoB et le médical et s’éloigne de la concurrence asiatique

Archos se repositionne sur le BtoB et le médical et s’éloigne de la concurrence asiatique

Finie la concurrence frontale avec les produits asiatiques qui a bien failli le faire disparaître. Tel un phénix qui renaît de ses cendres, le groupe Archos présente sa feuille de route stratégique 2021 -2022, qui met l’accent sur le marché professionnel via sa filiale Logic Instrument et crée un pôle d’expertise en MedTech avec les laboratoires de recherche français.

Face à une concurrence chinoise accrue, Archos a décidé depuis 2019, d’opérer un changement profond de son modèle économique. Aujourd’hui, Archos achève sa mue et déploie maintenant sa stratégie et son organisation dans les métiers d’avenir où les services et l’innovation sont au cœur de l’activité.

La stratégie du groupe 2021 – 2022 vise à dépasser 50% du chiffre d’affaires consolidé en BtoB dès 2022 par de la croissance externe, retrouver le chemin des bénéfices (EBITDA positif) et revenir à une croissance à deux chiffres en 2022, et, enfin créer un pôle d’expertise en MedTech avec les laboratoires de recherche français. Pour y parvenir, Archos a levé 25 M€ afin de mener à bien sa stratégie 2021-2022.

Loïc Poirier

Rappelons que début mars, Archos a annoncé le départ de son président-fondateur Henri Chrohas et a nommé en qualité de p-dg. Le groupe Archos a enregistré un chiffre d’affaires de 22,8M€ en 2020, contre 35,4M€ en 2019, soit une chute de 36% : 13,8 M€ pour la société Archos (-41%) et 8,9 M€ pour la filiale Logic Instrument (-26%). Sa perte nette consolidée a nénamoins été considérablement réduite pour s’établir à 3,4 M€ contre un déficit de 36,5 M€ en 2019.

« C’est une transformation profonde du groupe qui s’opère. Nous nous sommes donnés les moyens d’exécuter cette stratégie de valeur ajoutée. Nous sommes convaincus que notre expertise en industrialisation et en distribution va permettre au groupe de dégager une croissance forte, pérenne et profitable dès 2022 », déclare Loïc Poirier, p-dg du groupe.

Désormais, Archos entend se tourner vers l’avenir et se structure désormais en 3 piliers : l’activité grand public (marque Archos), l’activité BtoB produits professionnels (Logic Instrument) et la création d’un pôle MedTech : Medical Devices Venture (MDV).

Au sein de la division grand public, Archos souhaite développer désormais des produits technologiques de qualité, à forte valeur ajoutée, en mobilité ou dans l’habitat, dans des segments innovants et surtout loin de la concurrence asiatique. Ainsi, la société a lancé depuis le début de l’année, une gamme de purificateurs d’air pour la maison et, plus récemment, Le Miroir, un grand écran connecté pour faciliter la pratique du sport à domicile et la visioconférence. Le groupe compte intégrer des services à son offre produit, via des contrats de prestations, afin de proposer des solutions par abonnement et ainsi construire sa base installée.

Concernant Logic Instrument, le groupe entend doubler son chiffre d’affaires en BtoB, en commercialisant de nouveaux produits et solutions pour ses partenaires européens toujours axés dans les domaines de la mobilité et nécessitant une personnalisation produit, mais également par croissance externe en France et en Allemagne pour devenir un intégrateur de poids en Europe dans les solutions mobiles.

Industrialiser des produits technologiques des start-up du médical

Enfin, Archos crée une division nouvelle, Medical Devices Venture (MDV), en étroite collaboration avec les Sociétés d’Accélérations du Transfert de Technologies (SATT) finançant les projets des laboratoires innovants français. MDV a pour vocation de développer des start-up, où Archos sera majoritaire, dans les métiers d’avenir autour de la santé, conjuguant technologie, machine learning et plateforme collaborative. Archos compte ainsi apporter son savoir-faire en industrialisation de produits technologiques en collaboration avec les chercheurs, inventeurs des solutions sélectionnées par les SATT. Cette division, forte d’au moins trois start-up cette année, aura pour vocation d’être autonome et potentiellement cotée en bourse en 2021.

Archos dévoilera en juin le plan stratégique de sa division MedTech (MDV) et présentera les produits, solutions et l’équipe de sa première start-up, dans le monde de la neuro rééducation.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This