Sélectionner une page

Safran va racheter Zodiac Aerospace pour avancer dans l’avion « plus électrique »

Safran va racheter Zodiac Aerospace pour avancer dans l’avion « plus électrique »

Safran annonce être entré en négociations exclusives pour l’acquisition de Zodiac Aerospace, spécialisé dans la sécurité, les systèmes, sièges et cabines pour l’aéronautique.  Le montant de l’acquisition atteint 9,7 milliards d’euros. L’opération, sous forme d’OPA amicale (*), s’inscrit dans la stratégie annoncée par Safran de recentrage sur ses métiers cœurs de l’aéronautique et de la défense.

L’opération va donner naissance à un leader mondial des équipements aéronautiques. La nouvelle entité associerait les compétences de Safran en matière de trains d’atterrissage, de roues et freins, de nacelles, de systèmes électriques embarqués, d’actionneurs et d’avionique aux positions de Zodiac Aerospace dans le domaine des sièges, des aménagements de cabine, de la répartition de puissance, des circuits d’éclairage, d’alimentation en carburant, d’oxygène et de fluides et des équipements de sécurité.

Plus de 40% des activités de Zodiac Aerospace dans l’ « avion plus électrique »

Dans le secteur des systèmes électriques, les actifs de Zodiac Aerospace viendraient renforcer le portefeuille de technologies de Safran pour se positionner pour les développements futurs de l’ « avion plus électrique ».

« Nos technologies complémentaires vont nous permettre d’accélérer dans des domaines aussi stratégiques que les systèmes critiques et vers l’ « avion plus électrique » (qui constituent plus de 40% des activités de Zodiac Aerospace). Notre expertise industrielle va aussi accélérer le retour de Zodiac Aerospace à ses niveaux de profit historiques, dans les sièges et les activités cabine », a déclaré Philippe Petitcolin, Directeur Général de Safran.

Sur une base pro forma, intégrant l’activité de propulsion de Safran, le nouveau groupe emploierait environ 92 000 personnes (dont plus de 45 000 en France) et réaliserait environ 21,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires ajusté et environ 2,7 milliards d’euros de résultat opérationnel courant ajusté. Sur cette base, le nouveau groupe serait le troisième acteur mondial du secteur aéronautique. Le nouveau groupe deviendrait également le deuxième équipementier aéronautique mondial, avec un chiffre d’affaires pro forma d’environ 10 milliards d’euros dans les équipements. Il serait présent dans plus de 60 pays.

Safran a identifié 200 millions d’euros par an de synergies de coûts avant impôts, dont 50% seraient réalisées la première année et 90% la deuxième année. Les synergies de coûts devraient provenir d’économies dans les achats et les frais généraux, ainsi que de l’optimisation des implantations géographiques du nouveau groupe.

Selon les termes du rapprochement envisagé, le conseil d’administration de Safran comprendrait 20 membres, incluant des représentants des actionnaires de référence de Zodiac Aerospace. Ross McInnes serait président du conseil d’administration. Philippe Petitcolin serait directeur général et Olivier Zarrouati, président du directoire de Zodiac Aerospace, deviendrait directeur général délégué.

Groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l’aéronautique et de l’espace (propulsion, équipements), de la défense et de la sécurité, Safran emploie 70 000 personnes pour un chiffre d’affaires de 17,4 milliards d’euros en 2015. Zodiac Aerospace fournit des équipements et systèmes aéronautiques, à destination des avions commerciaux, régionaux, d’affaires, ainsi que des hélicoptères et du spatial. Zodiac Aerospace compte 35 000 employés dans le monde et a réalisé un chiffre d’affaires de 5,2 milliards d’euros en 2015/2016.

Voir la présentation du projet d’OPA amicale

(*) Les familles fondatrices de Zodiac Aerospace, FFP, Fonds Stratégique de Participations et l’Etat Français, entendent rester actionnaires de référence de Safran, avec environ 22% de son capital, et une fois l’opération finalisée, signer un pacte d’actionnaires prévoyant une clause d’incessibilité de deux ans.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This