Sélectionner une page

Samsung redevient le numéro un mondial des semiconducteurs

Samsung redevient le numéro un mondial des semiconducteurs

Le marché mondial des semiconducteurs a augmenté séquentiellement de 7,6% au troisième trimestre 2021 et a dépassé pour la première fois depuis 2002 les 150 milliards de dollars au cours d’un seul trimestre, selon Omdia. Le cabinet d’études attribue cette performance à la pénurie de puces, à la saisonnalité de la demande et surtout aux revenus élevés des ventes de mémoires.

Ce trimestre solide du marché des mémoires a ainsi bouleversé le classement des 10 premiers fournisseurs de puces, Samsung Electronics reprenant à Intel le rang de premier fournisseur mondial de semiconducteurs (respectivement 20,96 contre 18,79 milliards de CA au 3e trimestre). Le fabricant coréen a ainsi mis fin à 11 trimestres de suite d’Intel en tête du classement. Il est vrai qu’Intel a vu ses ventes reculer de 1,8% par rapport au 2e trimestre, quand celles de Samsung ont bondi séquentiellement de 13%. Le Coréen a ainsi bénéficié de la forte demande de mémoires DRAM et flash NAND pour prendre en charge les applications et l’infrastructure pour le télétravail et l’enseignement à domicile, selon Omdia.

Les ventes mondiales de semiconducteurs n’ont cessé de progresser séquentiellement depuis le 4e trimestre 2020, passant de 130,7 milliards, à 131,9 milliards au 1er trimestre 2021, puis 142,4 milliards au 2e trimestre et enfin 153,2 milliards au 3e trimestre 2021.

La pandémie mondiale a accéléré le virage vers une économie mondiale plus axée sur la technologie, souligne Omdia. La demande accrue d’électronique et les pénuries qui en ont résulté pour certains semiconducteurs ont fait augmenter les prix de vente moyens (ASP) et les revenus des entreprises de l’ensemble de l’industrie des semiconducteurs. En outre, le troisième trimestre connaît traditionnellement une augmentation saisonnière de la demande en vue de la préparation des ventes de produits électroniques de fin d’année.

Le principal moteur du taux de croissance de 7,6% du chiffre d’affaires des semiconducteurs au troisième trimestre 2021 a été le secteur de la mémoire. Les mémoires (DRAM, flash NAND et NOR) ont représenté 29% des revenus totaux des semiconducteurs du trimestre. Le marché des mémoires a augmenté séquentiellement de 12% au troisième trimestre 2021. Seuls les circuits de commande d’afficheurs (+13%) et les capteurs d’images (+17%) ont connu une croissance plus forte, mais le marché de la mémoire est cinq fois plus important que ces deux marchés réunis. En particulier, le marché des mémoires flash NAND a atteint son chiffre d’affaires trimestriel le plus élevé jamais enregistré, passant de 16,4 milliards de dollars au 2e trimestre à 18,7 milliards de dollars, soit une progression de 13,8%. Le marché des mémoires flash NAND a été alimenté par une forte croissance en volume pour répondre à la demande provenant du marché des entreprises et des centres de données, ainsi qu’une demande stable sur le marché des smartphones. De plus, leur prix de vente moyen a connu une augmentation de près de 5%, en raison d’un déséquilibre persistant entre l’offre et la demande, souligne Omdia.

En dehors des mémoires, les ventes de semiconducteurs ont progressé toutefois moins vite que la moyenne historique du 3e trimestre : +6% contre une moyenne de 7,7% entre 2002 et 2020. De même, en incorporant les mémoires, la croissance séquentielle du 3e trimestre 2021 a été inférieure à la croissance moyenne du 3e trimestre : +7,6% contre une moyenne de 7,9% entre 2002 et 2020.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This