Sélectionner une page

ST et Rosenberger remplacent les connecteurs RF par une «connectique» sans contact

ST et Rosenberger remplacent les connecteurs RF par une «connectique» sans contact

Les deux sociétés ont développé un dispositif de transmission de données et de puissance à 60 GHz sans contact en associant l’expertise du Franco-Italien en puces RF et celle de l’Allemand en connectique. Une solution plus fiable que la connectique RF traditionnelle, selon ses concepteurs.

Dans les applications industrielles ou médicales utilisant des fréquences et des débits élevés, la connectique est souvent soumise à rude épreuve en termes de température de fonctionnement, de niveau de vibrations à supporter ou d’agressions de divers types de contaminants (humidité, poussière, produits chimiques, etc.). Si bien que les connecteurs traditionnels constituent des  failles potentielles en matière de fiabilité.

Pour s’affranchir de ces supposés maillons faibles et ainsi éviter les arrêts de production dans une usine ou la mise à mal de la santé de patients à l’hôpital, STMicroelectronics et Rosenberger proposent purement et simplement de remplacer les connecteurs RF traditionnels (dont Rosenberger est pourtant l’un des spécialistes mondiaux) par une « connectique » sans contact associant l’expertise du Franco-Italien en puces RF et celle de l’Allemand en connectique.

Nommé RoProxCon, le dispositif, qui se présente en deux parties, à la manière d’un connecteur traditionnel (voir photo), intègre pour cela l’émetteur-récepteur ST60A2 à 60 GHz de ST qui autorise la transmission de données point à point en mode full duplex et sans contact à un débit pouvant atteindre 6,25 Gbit/s et avec une portée maximale de 40 mm entre les deux parties. L’absence de contacts électromécaniques rend la liaison insensible aux mouvements relatifs des deux parties du dispositif (distance, angles, rotation), aux vibrations mais aussi aux contaminants.

Fonctionnant sur une plage de températures étendue de -40 à +105 °C et encapsulé dans un boîtier compact de 2,2 x 2,2 mm, le ST60A2 présente une consommation électrique de 70 mW, comparable à celle d’une solution Bluetooth et moins élevée que celle des autres technologies RF. Le RoProxCon s’avère également moins onéreux qu’une solution basée sur des émetteurs-récepteurs optiques.
A noter que cette solution est compatible avec les différents protocoles de communication utilisés (10/100/1000BASE-T1, EtherNet/IP, PROFINET, EtherCAT, etc.) et avec une capacité temps réel garantie, pour les applications critiques.

Dans ce dispositif, l’émetteur-récepteur de ST est associé à une antenne adaptée, qui offre des options intéressantes pour différents domaines d’applications tels que l’automatisation industrielle, le médical, les appareils connectés, les énergies renouvelables, etc.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This