Sélectionner une page

STMicroelectronics va supprimer 1400 emplois dont environ 430 en France

STMicroelectronics va supprimer 1400 emplois dont environ 430 en France

[Mise à jour : 11h30] Le couperet est tombé pour la division déficitaire DPG (Digital Product Group) du fabricant de semiconducteurs franco-italien. STMicroelectronics va cesser le développement de nouvelles plateformes et de produits standard pour les décodeurs et les passerelles domestiques. Ces activités, qui représentent un quart de la division DPG, se sont effondrées de 36,9% en 2015, à 209 M$, pour une perte d’exploitation de 250 M$.

DPG-270116Dans le cadre du plan de réalignement des effectifs, ST va ainsi redéployer environ 600 salariés aujourd’hui compris dans le périmètre associé à l’activité produits set-top-box, principalement pour soutenir ses ambitions de croissance dans les produits numériques pour l’automobile et les microcontrôleurs.

Pour autant, ST ne peut éviter une suppression de 1400 emplois dans le monde, dont environ 430 en France via un plan de départs volontaires, environ 670 en Asie et environ 120 aux Etats-Unis. Pour la seule année 2016, le réalignement global des effectifs devrait affecter environ 1100 salariés, dont environ 150 en France.

Les économies sur une base annualisée sont estimées à 170 millions de dollars une fois le plan achevé, et les coûts de restructuration attachés également à environ 170 millions de dollars. 60% du plan de restructuration devrait être achevé fin 2016 et 85% fin 2017.

En 2015, la division DPG a réalisé un chiffre d’affaires de 857 millions d’euros, contre 1086 M€ en 2014. Le chiffre d’affaires de la division DPG a ainsi diminué de 21,1% si l’on inclut les produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson, les modules caméra standard et les produits pour set-top-box. La seule activité décodeurs et passerelles domestiques a représenté 24% des ventes de la vente de la division DPG. Ces activités se sont effondrées de 36,9 en 2015, à 209 M$, pour une perte d’exploitation de 250 M$.

En sacrifiant cette branche lourdement déficitaire, ST n’en n’abandonne pas loin s’en faut les circuits numériques. Ce type de produits que l’on retrouve dans 6 divisions (les circuits spécifiques en technologie FD-SOI, les circuits d’imagerie spécialisés, les mémoires EEPROM, les circuits numériques pour l’automobile, les microcontrôleurs et les solutions sécurisées) a représenté 2,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015.

STdigit-270116

Chiffre d’affaires annuel en chute de 6,8%

Globalement, STMicroelectronics a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 6,90 milliards de dollars, en baisse de 6,8% par rapport à 2014. Si l’on exclut les effets de change négatifs et les ventes des produits pour téléphones cellulaires hérités de ST-Ericsson, la baisse se limite à 3,3%.

Le résultat d’exploitation publié recule à 109 millions de dollars en 2015, à comparer à 168 millions de dollars en 2014, essentiellement du fait d’une baisse du chiffre d’affaires. Le résultat net publié au titre de l’exercice 2015 s’élève à 104 millions de dollars, contre un résultat net de 128 millions de dollars en 2014.

 

ST-270616

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This