Sélectionner une page

Le Suédois Autoliv compte se scinder en deux pour accélérer sur la voiture autonome

Le Suédois Autoliv compte se scinder en deux pour accélérer sur la voiture autonome

L’équipementier automobile suédois Autoliv, grand spécialiste des systèmes de sécurité pour l’automobile, annonce une révision stratégique de ses activités, en vue de se scinder en deux : la sécurité passive d’un côté et l’électronique de l’autre. En 2016, Autoliv a réalisé un chiffre d’affaires de 10,1 milliards de dollars avec un effectif de 70  000 personnes et plus de 80 sites répartis dans 27 pays.

En créant deux entreprises distinctes opérant sur des marchés différents, particulièrement en terme de croissance, Autoliv compte ainsi agir ainsi dans l’intérêt de ses actionnaires et de ses clients.

Fortement impliquée dans le développement de la conduite autonome, la branche électronique d’Autoliv, a réalisé un chiffre d’affaires de 2,216 milliards de dollars en 2016 et compte atteindre 3 milliards de dollars en 2020. Ses produits de sécurité active comprennent les radars automobiles, les caméras avec système d’assistance à la conduite, les systèmes de vision de nuit et de positionnement, etc. Le marché de la sécurité électronique, tiré par la voiture autonome, devrait doubler entre 2017 et 2025, passant de 20 à 40 milliards de dollars, selon Autoliv. Une structure plus agile, avec stratégie basée sur les partenariats (comme ceux conclus par Autoliv avec Nvidia, Velodyne LiDAR ou Volvo) permettrait à la nouvelle entité d’être plus réactive pour gagner des parts de marché.

Activité traditionnelle du groupe, la division sécurité passive (airbags, ceintures de sécurité, etc.) a réalisé, quant à elle, un chiffre d’affaires de 7,9 milliards de dollars en 2016 et vise 10 milliards en 2020. Le groupe suédois revendique une part de marché de 39% en matière de sécurité passive pour l’automobile. Ce marché est promis à une croissance moindre que pour la sécurité active : de 20 milliards en 2017, il devrait atteindre 25 milliards à l’horizon 2025.

Si ce plan de scission aboutit, Autoliv souligne qu’il faudra environ un an pour le mener à bien.

Voir la présentation détaillée

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This