Sélectionner une page

Synopsys va débourser 35 milliards de dollars pour s’offrir Ansys

Synopsys va débourser 35 milliards de dollars pour s’offrir Ansys

Partenaires stratégiques de longue date, le spécialiste de la CAO électronique et celui des outils de simulation et d’analyse poursuivent leur aventure commune en donnant naissance à un leader mondial des outils de conception de systèmes complexes à base de silicium.

C’est la méga fusion-acquisition de ce début d’année. L’Américain Synopsys, spécialiste de la CAO électronique, vient de racheter son compatriote Ansys dans le cadre d’une transaction estimée à 35 milliards de dollars.
En associant les logiciels de CAO électronique de Synopsys, leader mondial du secteur, avec le vaste portefeuille d’outils de simulation et d’analyse d’Ansys, cette transaction donnera naissance à un leader mondial des outils de conception de systèmes complexes à base de silicium.

© Synopsys / Ansys

« Les mégatendances de l’IA, de la prolifération du silicium et des systèmes définis par logiciel imposent davantage de performances et d’efficacité de calcul dans des systèmes à la complexité croissante, ce qui nécessite de développer une approche permettant de fusionner l’électronique et la physique, le tout augmenté avec de l’IA si l’on veut garantir un bon fonctionnement des systèmes interconnectés dans des environnements réels, explique Sassine Ghazi, CEO de Synopsys. L’association de nos solutions de CAO électronique avec les capacités de simulation et d’analyse d’Ansys nous permettra de proposer une approche holistique, puissante et parfaitement intégrée, allant du silicium aux systèmes, en matière d’innovation pour aider à optimiser les capacités des équipes de R&D dans un large éventail d’industries. »

En dehors de l’argument liée à l’innovation et l’évolution vers les systèmes, Synopsys voit aussi dans cette acquisition le moyen d’élargir de près de 50% le marché total adressable qu’il peut couvrir et qu’il estime aujourd’hui à 28 milliards de dollars en tenant des 10 milliards de dollars de marché adressable par les outils de simulation et d’analyse d’Ansys. Synopsys table sur une croissance moyenne annuelle de 11% de ce marché potentiel sur la période 2023-2028, croissance qu’il compte bien dépasser en bénéficiant des synergies entre les deux entités ainsi que de la forte présence d’Ansys dans les secteurs de l’automobile, de l’aérospatial et de l’industrie.

Autre avantage de cette fusion-acquisition, financier cette fois. Selon Synopsys, la société résultante devrait générer des revenus récurrents à forte croissance et à marge élevée, ainsi que des synergies de coûts et de revenues à hauteur d’environ 400 M$ au cours de la troisième année, à nouveau 400 M$ la quatrième année, puis 1 Md$ par an ensuite.

Si elle peut paraître surprenante au premier abord, l’acquisition d’Ansys par Synopsys, qui devrait être finalisée au premier semestre 2025, est somme toute logique. « Le partenariat que nous avons entamé avec Ansys depuis 2017 faisait en quelque sorte partie intégrante de ce projet de fusion avec Synopsys, qui est la suite logique du partenariat fructueux que nous entretenons depuis sept ans », précise Sassine Ghazi.

Basée à Sunnyvale, en Californie, Synopsys a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 6 milliards de dollars en 2023, en croissance de 15%, avec une marge opérationnelle de l’ordre de 35%. La société compte environ 20000 salariés. Ansys, lui, a réalisé un CA d’environ 2 milliard de dollars en 2023. Son siège social est situé à Pittsburgh, en Pennsylvanie.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This