Sélectionner une page

Étiquette : Avago

Chiffre d’affaires trimestriel en hausse de 7% pour Avago Technologies

Le fabricant de semiconducteurs Avago Technologies, qui a le projet de racheter Broadcom dans une transaction de 37 milliards de dollars, soit la plus grosse acquisition de l’histoire des semiconducteurs, a publié hier ses résultats trimestriels. Pour le trimestre clos le 2 août, le fabricant de semiconducteurs pour applications sans fil et filaires, le stockage d’entreprise et l’industriel, a réalisé un chiffre d’affaires de 1735 M$, en hausse de 7% par rapport au trimestre précédent et de 37% sur un an.
Avago, dont les principaux rachats au cours des dernières années ont concerné LSI, PLX Technology et Emulex, a dégagé un bénéfice d’exploitation de 299 M$, soit 17% de ses ventes, contre 418 M$ lors du trimestre précédent (pour une marge opérationnelle de 26%) et une perte de 162 M$ pour le 3e trimestre de l’exercice précédent.
Le fabricant de semiconducteurs analogiques, numériques, mixtes et optoélectroniques, focalisé sur les composants à base de composés III-V et les circuits CMOS complexes, a enregistré durant le trimestre un bénéfice net de 240 M$, contre 344 M$ trois mois plus tôt et une perte nette de 164 M$, il y a un an.
Pour son dernier trimestre fiscla, Avago vise un chiffre d’affaires de 1838 M$ +/- 25 M$.
Voir la présentation

Officiel : Avago rachète Broadcom pour 37 milliards de dollars

Le suspense n’aura pas duré bien longtemps. Comme nous l’annoncions hier, Avago a profité de la publication de ses résultats trimestriels pour officialiser son projet de rachat de Broadcom dans une transaction de 37 milliards de dollars, soit la plus grosse acquisition de l’histoire des semiconducteurs. Le nouveau groupe prendra le nom de Broadcom Limited et deviendra, avec un chiffre d’affaires de l’ordre de 15 milliards de dollars, le 7e fabricant mondial de semiconducteurs et le 3e fournisseur hors mémoires et fondeurs.
La transaction mêle 17 milliards de dollars en numéraire et 20 milliards de dollars en actions Avago. Ainsi, les actionnaires actuels de Braodcom détiendront 32% du nouvel ensemble qui sera dirigé par Hock Tan, l’actuel p-dg d’Avago. La valeur d’entreprise du nouvel ensemble qui s’appellera Broadcom Limited atteint 77 milliards de dollars.
Le nouveau Broadcom se veut le fabricant de semiconducteurs pour communications sans fil et filaires le plus diversifié avec 15,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires dont l’essentiel dans les circuits pour communications filaires er sans fil, ainsi qu’une partie dans les circuits pour le stockage d’entreprise et l’industriel. Avago, qui a réalisé 6,6 milliards de dollars en 2014 est présent sur ces quatre secteurs d’applications. Plus gros (8,5 milliards de dollars de CA), Broadcom réalise environ les deux tiers de son activités dans les circuits de connectivité et large bande et un petit tiers dans les circuits pour infrastructures et réseaux.
La transaction, approuvée par les deux groupes, devrait être finalisée d’ici la fin du premier trimestre 2016. 18 mois après la fusion, le nouvel ensemble estime pouvoir réaliser des économies annuelles de 750 millions de dollars découlant des synergies entre les deux entreprises.
Avago a une grande expérience des acquisitions : l’ancienne activité semiconducteurs d’Agilent s’est en effet beaucoup développé par acquisitions (voir notre article de la veille). La plus emblématique fut celle en 2014 de LSI, spécialisé dans les semiconducteurs pour le stockage de données, dans une transaction en numéraire qui avait atteint 6,6 milliards de dollars.
Voir la présentation d’Avago pour créer Broadcom Limited

Nouvelle méga-fusion ? Avago négocierait le rachat de Broadcom

Avago Technologies a de l’appétit, à en croire le Wall Street Journal. Le fabricant de semiconducteurs analogiques focalisé sur les composants à base de composés III-V et les circuits CMOS complexes numériques et mixtes, qui dévoile ce soir ses résultats trimestriels, serait tout proche d’un accord en vue d’acquérir Broadcom, un spécialiste des circuits pour télécommunications filaires et sans fil.
Pour le premier trimestre 2015, Avago a été classé 13e fabricant mondial de semiconducteurs par IC Insights, alors que Broadcom figure au 9e rang mondial (voir notre article). Une fusion propulserait le nouvel Avago au 7e rang mondial, devant Texas Instruments.
On prête une fringale d’acquisitions à l’ancienne activité semiconducteurs d’Agilent détenue aujourd’hui par des fonds d’investissements et dont le siège est basé à Singapour : selon Reuters, Avago aurait approché Xilinx (alors qu’Intel n’aurait pas abandonné son ambition d’acquérir Altera), mais aussi Maxim Integrated Sytems, ou encore Renesas Electronics. Il aurait également été sur les rangs pour le rachat de Freescale, qui sera au final repris par NXP.
Avago s’est beaucoup développé par acquisitions. La plus emblématique fut celle en 2014 de LSI, spécialisé dans les semiconducteurs pour le stockage de données, dans une transaction en numéraire qui avait atteint 6,6 milliards de dollars. Depuis Avago en a revendu certaines activités à Intel et à Seagate. L’an passé, Avago a également racheté PLX Technology, dans une transaction en numéraire de 309 M$. PLX Technology est un spécialiste des circuits et logiciels de connectivité au standard PCIe (PCI Express). En début d’année, Avago a racheté le Californien Emulex, spécialisé dans les circuits pour le stockage et les réseaux Ethernet. Le montant de l’acquisition en numéraire atteint 606 millions de dollars. Ironie du sort : Emulex avait échappé en 2009 à une OPA hostile de Broadcom…
L’ambition d’Avago est de se spécialiser sur les semiconducteurs analogiques avec un focus sur les produits à base de composés III-V et les circuits CMOS à signaux mixtes et numériques complexes pour les marchés du stockage en entreprise, des infrastructures de réseaux filaires, des communications sans fil et de l’industriel. Voir la présentation du groupe (mai 2015).
Au premier trimestre, Avago a publié un chiffre d’affaires de 1635 M$, en hausse de 3% en trois mois et de 131% sur un an, pour un bénéfice net de 351M$, contre 135 M$ il y a trois mois et 134 M$, il y a un an. Pour le trimestre en cours, Avago prévoit une baisse séquentielle de ses ventes de -4% à 0%.
De son côté, Broadcom a réalisé au premier trimestre un chiffre d’affaires de 2,06 milliards de dollars, en baisse de 4% par rapport au trimestre précédent et en hausse de 3,7% par rapport au premier trimestre 2014. Son bénéfice net a atteint 209 M$, contre 390 M$ il y a trois mois et 165 M$ au premier trimestre 2014. Le bénéfice net du trimestre inclut une charge d’amortissement de survaleur de 143 M$ liée à la décision de Broadcom d’abandonner son activité processeurs bande de base pour la téléphonie cellulaire. Pour le deuxième trimestre 2015, Broadcom prévoit un CA de 2,1 milliards de dollars (+/-75 M$).

Avago rachète Emulex pour 606 M$

Avago Technologies, fabricant de semiconducteurs analogiques focalisé sur les composants à base de composés III-V et les circuits CMOS complexes numériques et mixtes, vient de signer un accord définitif pour le rachat du Californien Emulex, spécialisé dans les solutions et les circuits de connectivité et de gestion des réseaux. Le montant de l’acquisition en numéraire atteint 606 millions de dollars.

Chargement

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest