Thales Alenia Space annonce avoir signé un contrat d’évolution concernant le système de navigation européen EGNOS avec l’Agence Spatiale Européenne (ESA) pour le compte de la Commission Européenne. La certification et mise en opération de cette nouvelle évolution est prévue en 2023.

Ce contrat va permettre à Thales Alenia Space, de développer une nouvelle version d’EGNOS (version V242B) intégrant des fonctionnalités avancées. D’un montant global d’environ 78 millions d’euros, ce contrat porte en particulier sur l’extension géographique de la couverture SBAS EGNOS ; la mise en place d’une nouvelle génération de stations de référence (RIMS) ; l’amélioration algorithmique du centre de calcul (CPF) pour de meilleures performances du système ; l’augmentation de la sécurité du système.

EGNOS, programme phare de l’Union Européenne, est le système européen de navigation par satellite visant à améliorer les messages de positionnement fournis par le système GPS. Déployé depuis 2005 et opérationnel en « service ouvert » depuis 2009, le système EGNOS actuel a été développé sous la maîtrise d’œuvre de Thales Alenia Space. 

Disponible depuis 2011, le service « Safety of Life » du système EGNOS est utilisé dans le domaine de l’aviation pour les phases d’atterrissage, afin d’effectuer des approches de précision sur les aéroports, sans équipement d’aide au guidage au sol.

« A l’avant-garde de la navigation par satellite en Europe, le contrat d’aujourd’hui renforce la position de Thales Alenia Space en tant que fournisseur de systèmes de navigation, incluant des services Safety of Life, de plus en plus tournés vers le marché d’exportation » explique Benoit Broudy, directeur des activités Navigation pour Thales Alenia Space en France. « Fort de notre expertise sur des programmes majeurs tels que Galileo, EGNOS ou Kinéis, constellation New Space de 25 satellites IoT avec géolocalisation native, dont nous sommes architecte système pour le compte de CLS, Thales Alenia Space continue à évoluer et innover, pour proposer des solutions toujours plus performantes et agiles, pour répondre aux nouvelles attentes des clients à travers le monde ».

Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33%), Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 2,5 milliards d’euros en 2018 et emploie approximativement 8000 personnes dans 9 pays.