L’actualité de la semaine aura été marquée par la conjoncture en semiconducteurs. Par la voix du WSTS, la profession assume désormais un recul de 12,8% du marché mondial des puces, avant un timide rebond en 2020. Il est vrai que les statistiques mensuelles traduisent une lente remontée des ventes depuis quatre mois, mais à un niveau encre très inférieur à celui de 2018. Pour sa part, le marché français des semiconducteurs, en décalage de six mois par rapport au marché mondial, affiche un retard en euros de 7,2% sur les neuf premiers mois de l’année par rapport aux neuf premiers mois de 2018. Côté investissements, l’Europe est tombée au 3e trimestre à 2,6% des dépenses mondiales en équipements pour SC.

Dans l’actualité hexagonale, on retiendra la création par les pouvoirs publics de deux fonds de 25 M€ pour soutenir la filière automobile dans une conjoncture délicate. Thales dévoile PureFlyt, le cerveau connecté de l’avion de demain, et remporte un contrat de 153 M€ pour le métro de Sydney. Alors que Safran et l’Allemand MTU s’entendent sur le moteur du futur avion de combat européen, Alstom et Bombardier ont été choisis pour renouveler les métros d’Île-de-France. Crouzet Automatismes rachète le Suisse Microprecision Electronics, tandis que SES-imagotag, spécialiste des étiquettes électroniques, fait entrer Qualcomm à son capital. La start-up parisienne Heex Technologies a été choisi par Microsoft pour intégrer son programme « Autonomous Driving ». Côté manifestations, le Forum de l’Electronique se décline en régions sous l’aile du SEPEM ; de son côté, Embedded France tire les enseignements des Assises de l’embarqué 2019. Enfin, Bpifrance se mobilise pour promouvoir l’industrie française du futur au Japon.

A l’international, ST finalise l’acquisition de Norstel pour au total 137,5 M$ pour sécuriser son approvisionnement en tranche de carbure de silicium. Intel finalise la vente de ses modems pour smartphone à Apple, accusant Qualcomm de l’avoir évincé de ce marché. Par ailleurs, Intel est contraint de faire appel aux fondeurs pour ses microprocesseurs pour PC, afin de répondre à la demande. Dans la CAO RF, Cadence rachète AWR à National Instruments pour 160 M$. Enfin, dans l’électronique navale, Curtiss-Wright va acquérir 901D pour 132 M$.

Jeudi 5 décembre

Mercredi 4 décembre

Mardi 3 décembre

Lundi 2 décembre