Vendredi, TSMC a donné le premier coup de pioche pour la construction d’une unité de production de semiconducteurs en technologie 5 nm. Le projet comprendra trois phases qui permettront au fondeur taïwanais de disposer sur ce site d’une capacité de traitement de 1 million de tranches de 300 mm de diamètre à partir de 2021.

« Notre prévision d’investissement dans la technologie 5 nm représente 700 milliards de dollars taïwanais (24 milliards de dollars), dont 500 milliards (17,2 milliards de dollars) pour l’usine proprement dite », a précisé lors de la cérémonie Morris Chang, Chairman de TSMC.

L’usine devrait créer 4000 emplois portant à 14 000 l’effectif du fondeur sur le Southern Taiwan Science Park. TSMC envisage ultérieurement de construire sur le site une fab 3 nm.

Selon TrendForce, le marché mondial des services de fonderie a représenté 57,3 milliards de dollars en 2017, en progression de 7,1% par rapport à 2016. TSMC s’est arrogé 55,9% de ce marché, devant Globalfoundries (9,4%), UMC (8,5%), Samsung (7,7%) et le Chinois SMIC (5,4%).