Les livraisons mondiales de PC traditionnels, – ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et stations de travail-, ont bondi de 55,2% d’une année sur l’autre au cours du premier trimestre 2021, selon IDC, ou de 32% à 47% selon Gartner, suivant que l’on prenne en compte ou non les Chromebooks.

Même si la demande de PC reste extrêmement forte, ce taux de croissance spectaculaire a profité des pénuries rencontrées au premier trimestre de 2020 lorsque la pandémie mondiale a commencé, ce qui a abouti à une comparaison d’une année à l’autre exceptionnellement favorable, reconnaît IDC. Les livraisons de PC ont atteint 84 millions dans le monde au 1er trimestre, en légère baisse de 8% par rapport au quatrième trimestre de 2020. Alors que des baisses séquentielles sont typiques pour le premier trimestre, une baisse aussi faible n’a pas été observée depuis le premier trimestre de 2012 lorsque le marché des PC avait alors diminué 7,5% séquentiellement, souligne IDC.

« La demande non satisfaite de l’année écoulée a été reportée au premier trimestre et la demande supplémentaire provoquée par la pandémie a également continué d’augmenter le volume », analyse le cabinet d’études.

Cependant, le marché continue de faire face à des revers, notamment des pénuries de composants et des problèmes de logistique, qui ont contribué à une augmentation des prix de vente moyens, poursuit IDC.

Cette progression a été tirée par le besoin d’ordinateurs portables plus performants dans l’entreprise et pour les jeux vidéo à la maison, ainsi qu’une augmentation de la demande d’écrans tactiles dans le segment de l’éducation.

« Nous pensons qu’un changement fondamental s’est produit autour du PC, qui se traduira par des perspectives plus positives pour les années à venir. Les trois segments de marché – les entreprises, l’éducation et les consommateurs – connaissent une demande que nous ne nous attendions pas à voir se produire. Les pénuries de composants seront probablement un sujet de préoccupation pour la majorité de 2021, mais la question la plus importante devrait être de savoir à quoi ressemblera la demande de PC dans 2-3 ans », commente IDC.

La plus forte croissance depuis deux décennies selon Gartner

De son côté, Gartner estime que les livraisons mondiales de PC ont totalisé 69,9 millions d’unités au premier trimestre de 2021, soit une augmentation de 32% par rapport au premier trimestre de 2020.

Gartner n’inclut pas les Chromebooks dans ses résultats traditionnels sur le marché des PC, alors que la croissance des livraisons de Chromebooks a été à trois chiffres au premier trimestre 2021, principalement tirée par les investissements des établissements d’enseignement en Amérique du Nord. En incluant les Chromebooks, le marché mondial des PC aurait augmenté de 47% en glissement annuel !

Cette croissance inédite- la plus forte depuis que Gartner a commencé à suivre le marché des PC en 2000- s’explique par la faiblesse du premier trimestre de 2020 dans un marché alors confronté de plein fouet à la pandémie, mais aussi par la pénurie mondiale actuelle de semiconducteurs, acquiesce Gartner.

« Sans le chaos des livraisons au début de 2020, la croissance de ce trimestre aurait été plus faible. Cependant, les pénuries de semiconducteurs affectent la chaîne d’approvisionnement et les délais de livraison de certains PC peuvent s’allonger jusqu’à quatre mois », souligne Gartner.

Même si cela peut conduire à une baisse du nombre de livraisons, Gartner estime probable que la demande de PC pourrait rester forte même après la réduction des obligations de télétravail.