Sélectionner une page

Verkor lève 250 millions d’euros pour son centre d’innovation à Grenoble

Verkor lève 250 millions d’euros pour son centre d’innovation à Grenoble

Verkor a reçu le soutien de la Banque Européenne d’Investissement pour assurer le financement de son centre d’innovation sur les batteries dont la construction est en cours de finalisation à Grenoble. L’entreprise réalise ainsi un tour de table de plus de 250 millions d’euros. Verkor se concentre désormais sur l’obtention de financements pour construire sa première gigafactory qui nécessite un investissement de 1,5 milliard d’euros.

Situé à Grenoble, le Verkor Innovation Centre est le centre technologique de Verkor : il est constitué d’un bâtiment de 15 000 m2 comprenant un laboratoire de R&D pour la conception de batteries performantes, une ligne pilote intelligente d’une capacité de 150 MWh/an et un centre de formation pour répondre au besoin croissant de main-d’œuvre spécialisée dans le secteur des batteries. La construction est déjà bien avancée, avec une finalisation prévue pour le premier semestre 2023.

Ces financements mobilisent l’écosystème financier européen de Verkor composé de partenaires industriels dans le secteur des batteries, de banques commerciales de fonds d’investissement et de banques publiques.

« Cette annonce constitue une concrétisation supplémentaire de tous les efforts engagés depuis deux ans pour construire le futur de la mobilité électrique en Europe. Je remercie chaleureusement nos partenaires institutionnels et industriels qui ont permis de faire de notre projet une réalité. Je sais que nous pouvons compter sur leur soutien pour la prochaine étape de notre développement. Je tiens également à remercier notre équipe qui démontre une nouvelle fois son engagement sans faille dans l’avenir du projet collectif porté par Verkor », souligne Benoit Lemaignan, président du directoire de Verkor.

Pour l’inauguration de son R&D Lab, partie intégrante du Verkor Innovation Centre en cours de construction, l’entreprise réalise un tour de table de plus de 250 millions d’euros.

La Banque Européenne d’Investissement accorde un financement de 49 millions d’euros à Verkor dans le cadre du dispositif Innovfin de financement de l’innovation destiné, en coopération avec la Commission européenne, à mettre au point des projets de démonstration dans le domaine de l’énergie. « La Banque européenne d’investissement démontre sa détermination à construire un avenir meilleur en soutenant des technologies européennes de batteries électriques automobiles permettant de répondre à l’urgence climatique ainsi qu’à l’objectif de relocalisation des chaînes de valeur stratégiques. Après avoir financé plusieurs projets dans le secteur comme la giga-usine pionnière de Northvolt en Suède et en France celles de Douai avec Renault et Douvrin avec Stellantis, la BEI est très heureuse de rejoindre un écosystème de partenaires publics et privés qui travaillent aux côtés de Verkor pour atteindre ces deux objectifs sur le sol français », précise Ambroise Fayolle, vice-président de la Banque Européenne d’Investissement.

Pour sa part, Bpifrance Assurance Export garantit 51 millions d’euros de financement bancaire. Ce financement, en cours de finalisation, a fait l’objet d’un accord conditionnel des banques Santander Corporate & Investment Banking et Société Générale. Cette garantie octroyée par le gouvernement français, au titre de la Garantie Projet Stratégique (GPS), permet à l’Etat et la BPI de soutenir l’émergence de champions nationaux. Verkor est le premier projet à bénéficier de ce soutien accordé par l’Etat français aux projets stratégiques.

L’entreprise bénéficie également d’un tour d’obligations convertibles de plus 80 millions d’euros avec des partenaires financiers comme Demeter via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) et le fonds d’investissement « Sociétés de projets industriels » (SPI), géré par Bpifrance pour le compte de l’État dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir ; des partenaires industriels tels que Plastic Omnium, Sibanye-Stillwater, Groupe Idec, Schneider Electric ; ainsi que les collaborateurs et leur entourage qui marquent leur soutien au projet Verkor en réunissant plusieurs millions d’euros d’investissement personnel.

L’acquisition totale du site de Siemens à Grenoble s’effectue en co-investissant avec le Groupe Idec, pour un montant de plus de 70 millions d’euros. L’objectif consiste à finaliser la construction du Verkor Innovation Centre, d’y établir le siège de l’entreprise ainsi que « l’École de la Batterie ».

Ce programme de financement du centre d’innovation de Grenoble permet à Verkor de rassembler un écosystème complet de partenaires financiers (du fonds d’investissement aux partenaires industriels, en passant par les banques commerciales et les banques publiques). La construction du centre étant presque achevée, les équipes de Verkor se concentrent désormais sur l’obtention de financements pour construire la première gigafactory Verkor, avec une production ciblée de 16 GWh/an, dans le port de Dunkerque. Ce nouvel investissement sur le sol français, dont l’approbation est prévue au premier trimestre 2023, sera de plus de 1,5 milliard d’euros et  pourrait créer environ 1200 emplois directs.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This