Sélectionner une page

15 chefs de file industriels désignés pour la stratégie Électronique 2030

15 chefs de file industriels désignés pour la stratégie Électronique 2030

Emmanuel Macron a présenté hier à Crolles le plan national « Électronique 2030». Il prévoit de mobiliser 16 milliards d’euros d’investissements publics et privés (dont 5,7 milliards pour le seul projet d’usine de ST et Globalfoundries pour le FD-SOI). 800 M€ d’argent public seront également consacrés à la recherche et l’innovation, ainsi qu’un budget de 50 M€ pour les formations à destination de la filière électronique.

En bras de chemise, le Président de la République a invité hier les représentants de la filière à se retrousser les manches pour gagner la bataille de la souveraineté industrielle et de la réindustrialisation au service de la transition énergétique, climatique et numérique. Dans ses bagages, la présentation de la stratégie Électronique 2030, qui s’inscrit à la fois dans un cadre européen (European Chips Act, Projet Important d’Intérêt Européen Commun) et dans le plan France 2030 présenté en octobre dernier –voir notre article).

Le programme « Électronique 2030 », l’un des volets du plan d’investissement « France 2030 » annoncé en octobre 2021, a en effet pour objectifs de positionner la France en leader des transitions numériques et écologiques et de relever les défis actuels et futurs dans le domaine de l’électronique, depuis la recherche amont jusqu’aux applications. Il contribue également au Projet Important d’Intérêt Européen Commun pour la microélectronique et les technologies de communications (PIIEC ME/CT) regroupant vingt Etats membres.

À l’échelle européenne, vingt pays membres de l’UE ont décidé de capitaliser sur le succès d’un premier « Projet Important d’Intérêt Européen Commun pour le secteur de la microélectronique (PIIEC ME) » en vue de lancer un nouveau PIIEC dédié aux technologies microélectroniques et de communications (PIIEC ME/CT) en coordination avec la Commission européenne. Comptant plus de 100 participants, ce nouveau PIIEC ciblera l’ensemble de la chaîne de valeur des semiconducteurs, en appui non seulement des projets de recherche, développement et innovation, mais également du premier déploiement industriel. Le projet PIIEC ME/CT (*) est décliné en quatre domaines thématiques : SENSE (perception numérique), THINK (traitement numérique embarqué), ACT (électronique de puissance) et COMMUNICATE (composants de communications). Le financement du projet PIIEC ME/CT doit encore être approuvé par la Commission européenne.

Emmanuel Macron a annoncé la décision de la France d’apporter son soutien à 15 chefs de file français participant au PIIEC ME/CT, de 2022 à 2026 : STMicroelectronics, Soitec, Lynred, X-Fab, Teledyne, Renault, Valeo, Valeo Siemens eAutomotive (désormais 100% Valeo), Continental, Vitesco Technologies, Murata, Aledia, Orange, Atos et Airbus. « On va structurer les chaînes de valeur dans notre pays autour de ces 15 chefs de fil industriels », a déclaré le Président de la République, indiquant qu’environ 150 entreprises (PME, start-up) et laboratoires prendront part aux projets et que 8 Régions accueilleront des projets industriels du PIIEC.

Au total, quelque 16 milliards d’euros d’argent privé et public seront investis dans tous ces projets dont 5,7 milliards d’euros pour l’unité de production que vont construire ST et Globalfoundries à Crolles pour le FD-SOI (voir notre article). La part des subventions publiques dans ces projets n’a pas été explicitement précisée mais pourrait être de l’ordre 5 milliards.

Outre le projet ST/GF, « ce seront ainsi au total plus de 10 milliards d’euros qui seront injectés dans notre industrie pour la création d’une bonne dizaine de nouvelles usines ou de nouvelles lignes de production. Globalement, cela devrait concourir à une augmentation de la production en France de l’ordre de 30% dans les 4 à 5 prochaines années. C’est un investissement dans la filière électronique qui est inédit dans notre histoire », s’est félicité le Président de la République. Prenant l’exemple du projet ST/GF, la capacité de production de semiconducteurs à Crolles devrait ainsi être doublée d’ici 2027. « Soit faire en 3 à 4 ans, ce qui avait été fait depuis 30 ans ».

La recherche et la formation constitueront les deux autres piliers de cette stratégie nationale de reconquête industrielle. Ainsi, une enveloppe de 800 M€ d’argent public sera consacrée à la recherche. Elle ira en partie pour accompagner le CEA et les entreprises concernées pour poursuivre la stratégie de miniaturisation des technologies de semiconducteurs (notamment pour le développement d’une technologie 10 nm pour le FD-SOI). 200 M€ seront destinés à accompagner les start-up, PME et ETI innovantes et les laboratoires dans le développement d’autres projets. Enfin, 86 millions d’euros seront destinés à la recherche exploratoire (CNRS, CEA, etc.).

Enfin, un budget de 50 M€ sera consacré à la formation au service de la filière électronique (formations universitaires, écoles d’ingénieurs, alternance/apprentissage). Emmanuel Macron a chiffré à 18 000 emplois les besoins de recrutement en électronique au cours des trois prochaines années pour une filière qui emploie 230 000 personnes.

(*) ST participe directement aux quatre domaines thématiques du PIIEC par l’intermédiaire de ses sites de R&D et de fabrication, notamment Crolles, Grenoble, Rennes, Rousset et Tours. Ceci inclura la R&D pour les microcontrôleurs haute performance et basse consommation, ainsi que des technologies incluant : une nouvelle filière FD-SOI avec mémoire à changement de phase (PCM) embarquée ; l’intelligence artificielle en périphérie de réseau (Edge AI) utilisant des architectures innovantes en technologie CMOS à mémoire non volatile embarquée ; la technologie d’électronique de utilisant le nitrure de gallium sur silicium ; les capteurs optiques intelligents avec intégration 3D avancée et intelligence artificielle embarquée ; les technologies et composants radiofréquences (RF) destinés aux communications 5G et 6G, parmi d’autres.

Voir la présentation du Président de la République

 

 

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This