Sélectionner une page

79% des entreprises n’entrevoient pas d’amélioration de la disponibilité des composants au 1er semestre

79% des entreprises n’entrevoient pas d’amélioration de la disponibilité des composants au 1er semestre

La hausse des coûts des matériaux et de la main-d’œuvre continue de phagocyter la chaîne d’approvisionnement mondiale de la fabrication des produits électroniques, selon une enquête réalisée par l’organisation professionnel IPC. Seules 21% des entreprises (29% en Europe) prévoient une amélioration des stocks de composants chez leurs fournisseurs.

Le rapport d’IPC sur la chaîne d’approvisionnement de la fabrication de produits électroniques dans le monde de janvier 2022 a révélé que les coûts des matériaux et de la main-d’œuvre continuent d’être le plus gros problème auquel est confrontée la chaîne d’approvisionnement de l’électronique, neuf fabricants d’électronique sur 10 signalant une augmentation des coûts des matériaux et plus des trois quarts signalant une augmentation des coûts de main-d’œuvre.

Bien que les flux de commandes restent solides et que l’utilisation des capacités de production et les livraisons augmentent, les répondants à l’enquête ont certes signalé des carnets de commandes croissants mais aussi des marges bénéficiaires en baisse.

Entre autres conclusions, les résultats de l’enquête ont révélé que :

Les coûts des matériaux augmentent actuellement à un rythme plus élevé en Occident que dans la zone Asie-Pacifique : 96% des fabricants nord-américains signalent une augmentation des coûts des matériaux, contre 93% en Europe et un taux nettement inférieur de 74% pour la zone APAC.

Les stocks disponibles pour les clients diminuent plus rapidement en Amérique du Nord qu’en Europe et qu’en Asie : 49% des entreprises en Amérique du Nord ont signalé une baisse des stocks, tandis que seulement 21% des entreprises en Europe et 16% des entreprises dans la zone APAC connaissent des baisses.

Les fabricants indiquent que la pénurie actuelle de semiconducteurs entraîne des délais de livraison plus longs, des livraisons retardées, des commandes en baisse, des stocks accrus, une augmentation des coûts et des pertes de production. Combinés, ces impacts affectent la capacité des fabricants à terminer les commandes, réduisant in fine leur rentabilité.

« Les fabricants s’attendent à une augmentation continue des coûts des matériaux et de la main-d’œuvre. L’escalade des coûts comprime à son tour les marges bénéficiaires. La facilité de recrutement et de recherche de talents qualifiés devrait rester difficile et les niveaux de stocks devraient rester serrés pendant au moins les six prochains mois », a déclaré Shawn DuBravac, économiste en chef à l’IPC et auteur du rapport.

Pour les six prochains moins, les entreprises européennes interrogées par l’IPC considèrent que les coûts des matériaux vont augmenter (78% des réponses), ainsi que celui de la main-d’œuvre (61%). Si majoritairement, elles voient une hausse ou un maintien des commandes, elles ne sont que 29% à croire à une amélioration de la disponibilité des composants auprès de leurs fournisseurs.

L’IPC a interrogé des centaines d’entreprises dans le monde, avec un large éventail de taille d’entreprise et représentant l’ensemble de la chaîne de valeur de la fabrication de produits électroniques. Les répondants à l’enquête venaient d’Amérique du Nord (44%), d’Asie (20%) et d’Europe (17%).

Voir le rapport complet de l’IPC

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This