Sélectionner une page

Airbus se retire du capital d’Atlas Elektronik

Airbus se retire du capital d’Atlas Elektronik

Airbus Group annonce la cession de 49% de sa participation dans l’Allemand Atlas Elektronik, une co-entreprise avec ThyssenKrupp basée à Brême. ThyssenKrupp, qui possédait déjà 51% d’Atlas Elektronik, détiendra ainsi 100% de ce spécialiste des technologies maritimes. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé.

Atlas Elektronik occupe une forte position dans tous les secteurs des hautes technologies maritimes, qui vont des systèmes de commandement & contrôle incluant les systèmes radio et de communication pour sous-marins et navires de surface, aux systèmes anti-mines, en passant par les torpilles lourdes, les systèmes de surveillance côtière et le soutien en service.

Réputé pour ses systèmes de sonars, Altas Elektronik pourra ainsi se rapprocher plus étroitement des activités marines de ThyssenKrupp. Pour Airbus, cette cession d’activité dans la défense, entre dans le cadre de son repositionnement stratégique. Rappelons que suite à l’évaluation détaillée de son portefeuille d’activités en 2014, Airbus Defence and Space n’avait retenu que les activités espace (lanceurs et satellites), avions militaires, missiles ainsi que les systèmes et services associés comme ses cœurs de métier. Les autres activités ont été cédées, notamment ses activités dans l’électronique de défense revendues au printemps dernier au fonds d’investissement KKR pour environ 1,1 milliard d’euros.

Atlas Elektronik avait été racheté fin 2005 à BAE Systems par les deux protagonistes pour alors 145 millions d’euros.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This