Apple est devenu en 2019 le premier acheteur mondial de semiconducteurs, sa consommation de puces ayant représenté 36,13 milliards de dollars, soit 8,6% du marché mondial, selon Gartner. Il détrône ainsi Samsung Electronics, qui occupait le premier rang depuis trois ans. Deuxième acheteur mondial (8% du marché), le Coréen précède Huawei (5%) qui a conservé son 3e rang mondial malgré la guerre commerciale américano-chinoise, Dell (3,9%) et Lenovo (3,8%).

Neuf des 10 premiers acheteurs de 2018 sont restés dans le top 10 en 2019, le sous-traitant taïwanais Hon Hai remplaçant Kingston Technology. Les 10 premiers acheteurs ont réduit leur part cumulée de consommation de puces à 39,5% en 2019, contre 39,9% en 2018.

Gartner explique que les dépenses mondiales de semiconducteurs ont diminué en 2019 en raison du ralentissement de la macroéconomie et surtout de la chute des prix de la mémoire.

Les prix des mémoires étaient extrêmement élevés et constituaient une lourde charge pour de nombreux acheteurs en 2018, représentant 45% de leurs dépenses totales en puces. Cependant, la situation s’est améliorée en 2019. Les cinq premiers équipementiers ont réduit leur part des dépenses en mémoires à 36% en 2019, souligne Gartner. L’incertitude mondiale et le ralentissement de la macroéconomie ont eu un impact significatif sur les acheteurs de semiconducteurs en 2019, poursuit le cabinet d’études. Les frictions politiques, notamment la guerre commerciale américano-chinoise, le Brexit, les bisbilles entre le Japon et la Corée du Sud et les manifestations à Hong Kong ont augmenté en 2019 et ont ralenti la croissance de l’économie mondiale. « Cet environnement macroéconomique a refroidi la demande pour une grande variété d’équipements électroniques. Le total des revenus des équipements électroniques a diminué de 4,7 milliards de dollars en 2019, soit une baisse de 0,2% par rapport à 2018 », a déclaré Gartner.

Parmi les 10 premiers acheteurs mondiaux, seul Xiaomi a augmenté ses achats de semiconducteurs en 2019. Le géant chinois, qui était rentré dans le top10 des acheteurs en 2018 a gagné deux places pour figurer au 8e rang mondial grâce à des achats en hausse de 1,4%, à 7 milliards de dollars.