Sélectionner une page

Composants passifs : le confinement en Malaisie accroît les tensions d’approvisionnement

Composants passifs : le confinement en Malaisie accroît les tensions d’approvisionnement

L’intensification de la pandémie de Covid-19 dans des pays d’Asie du Sud-Est, comme la Thaïlande, le Vietnam et la Malaisie, ont conduit les gouvernements de ces pays à durcir les mesures pour lutter contre le coronavirus. Sous confinement, la Malaisie, pays clé pour l’encapsulation et le test de semiconducteurs et la production de composants passifs, inquiète la chaîne d’approvisionnement en électronique.

Le confinement MCO 3.0 (Movement Control Order 3.0) de la Malaisie, qui a été prolongé le 1er juin, exclut spécifiquement l’industrie des semiconducteurs, car cette industrie affiche des revenus élevés et est stratégique pour le pays. En conséquence, les installations de packaging et de test de semiconducteurs fonctionnent actuellement normalement en Malaisie, selon les dernières enquêtes de TrendForce.

Mais, il n’en est pas de même pour les composants passifs déjà soumis à des tensions d’approvisionnements sur le marché mondial. Le cabinet d’études taïwanais prévient ainsi que le marché des composants passifs, qui est également une industrie clé en Malaisie, sera probablement confronté à des goulots d’étranglement du côté de l’offre en raison du MCO 3.0, affectant des fournisseurs tels que Taiyo Yuden, Walsin Technology, NDK et Epson. Avec les dernières restrictions, les délais de livraison dans la chaîne d’approvisionnement des composants passifs, ainsi que l’état de l’industrie du transport (qui détermine les calendriers de livraison des composants passifs), deviendront des déterminants clés pour savoir si les commandes des clients pourront être honorées à temps, souligne le cabinet d’études. TrendForce estime notamment que les approvisionnements en condensateurs MLCC pourraient notamment être perturbées au 2e semestre, si la situation de la pandémie s’envenime en Malaisie.

Globalement, alors que les opérations de packaging et de test des principaux fabricants de puces (Intel, Infineon et Texas Instruments) et prestataires de services d’encapsulation (ASE, Amkor, TFME et Hua Tian) en Malaisie ne sont pas affectées pour le moment par la résurgence de l’épidémie en Asie du Sud-Est, TrendForce estime que le confinement MCO 3.0 décrété par le pays aura probablement un impact sur l’offre et la demande du marché mondial des composants passifs au 2e semestre.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This