Sélectionner une page

L’Autrichien AT&S projette une usine de 1,7 milliard d’euros en Asie du Sud-Est

L’Autrichien AT&S projette une usine de 1,7 milliard d’euros en Asie du Sud-Est

L’Autrichien AT&S, l’un des principaux fabricants mondiaux de circuits imprimés et de substrats pour la mise en boîtier des circuits intégrés, va investir jusqu’à 1,7 milliard d’euros dans la construction d’un site de production de substrats de circuits intégrés haut de gamme en Asie du Sud-Est – entre 2021 et 2026.

Le conseil de surveillance d’AT&S vient d’approuver ce projet qui constituera devrait le plus gros investissement jamais réalisé par l’entreprise avec un total de 5000 emplois supplémentaires à la clé.

Dans le même temps, le siège de l’entreprise à Leoben-Hinterberg en Autriche sera agrandi, et restera ainsi non seulement le centre de décision de l’entreprise, mais gagnera également en importance dans le domaine de la recherche et des possibilités de production élargies.

Le projet de 1,7 milliard d’euros est basé sur une collaboration planifiée avec deux fabricants de semiconducteurs de calcul haute performance, avec lesquels des contrats à long terme doivent être conclus. Ces contrats devraient être signés prochainement. Environ la moitié du volume d’investissement doit être fournie par les contributions de ces clients. En tout état de cause, aucune augmentation de capital par émission d’actions nouvelles ne sera nécessaire pour financer le projet. Le plan est de produire des substrats ABF (Ajinomoto Buildup Film) pour les processeurs hautes performances sur le site d’Asie du Sud-Est. Ces processeurs sont utilisés dans des domaines tels que les ordinateurs hautes performances, les centres de données, les jeux, la 5G, l’automobile et l’IA. Le site de production prévu totalisera environ 200 000 m². La construction devrait démarrer au second semestre 2021 et la production en volume fin 2024. La capacité de production de l’usine pourrait générer un potentiel de revenus supplémentaires pouvant atteindre 1 milliard d’euros par an, lorsqu’elle sera pleinement utilisée.

Compte tenu-du développement des autres segments d’activité dans le cadre de la stratégie « More than AT&S », le fabricant prévoit un chiffre d’affaires d’environ 3 milliards d’euros sur l’exercice 2025/26 (2023/24 : plus de 2 milliards d’euros). Cela correspondrait à un taux de croissance annuel moyen d’environ 20% jusqu’en 2025/26. En raison de l’accent accru mis sur les applications haut de gamme dans tous les segments d’activité, une marge EBITDA de l’ordre de 27 à 32% peut être atteinte (2023/24 : 25 à 30%).

Pour l’exercice 2020/21 clos fin mars, AT&S a réalisé un chiffre d’affaires record de 1188,2 millions d’euros (+18,8 %), pour un EBITDA de 245,7 millions d’euros, soit une marge de 20,7%, contre 19,4% lors de l’exercice précédent. Corrigé des effets de change, le chiffre d’affaires consolidé a progressé de 22 %. La capacité supplémentaire de l’usine de Chongqing I, qui répond à la demande croissante de substrats ABF, a contribué de manière significative à la croissance des revenus.

L’EBIT est passé de 47,4 millions d’euros à 79,8 millions d’euros. Le bénéfice net de l’exercice est passé de 19,8 millions d’euros l’année précédente à 47,4 millions d’euros en raison de l’augmentation significative du résultat d’exploitation.

Sur le plan opérationnel, AT&S se concentrera lors du nouvel exercice sur le démarrage des nouvelles capacités de production de l’usine III à Chongqing et effectuera des mises à niveau technologiques sur d’autres sites.

AT&S s’attend à une croissance du chiffre d’affaires de 13 à 15% au cours de l’exercice 2021/22, pour une marge d’EBITDA ajusté comprise entre 21 et 23%.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This