Sélectionner une page

Distribution : le Taïwanais WT Microelectronics rachète le Canadien Future Electronics

Distribution : le Taïwanais WT Microelectronics rachète le Canadien Future Electronics

Peu connu en Europe et aux Etats-Unis, le Taïwanais compte sur ce rachat d’un montant de 3,8 milliards de dollars pour étoffer sa couverture géographique et devenir un grand acteur mondial de la distribution.

Créé en 1968, Future Electronics a connu un début d’année 2023 assez mouvementé avec la démission de son fondateur et ancien Pdg Robert G. Miller, accusé de prédations sexuelles sur mineures. Aujourd’hui, le distributeur canadien tourne définitivement la page Miller avec son rachat par le distributeur taïwanais WT Microelectronics pour un montant de 3,8 milliards de dollars américains.

WT Microelectronics compte financer la transaction à l’aide d’une combinaison de liquidités disponibles et de financement par emprunt fourni par DBS Bank. Le nouvel ensemble ambitionne de fournir à ses clients une gamme complète de produits, une expertise en ingénierie des applications, ainsi que des services de gestion logistique de haut niveau.

« C’est toute une transformation pour WT Microelectronics, pour Future Electronics et pour l’ensemble de l’écosystème des composants électroniques », a réagi Eric Cheng, président et CEO de WT Microelectronics.

© Future Electronics

Peu connu dans nos contrées, WT Microelectronics pèse tout de même l’équivalent d’environ 7,8 milliards de dollars américains (237,6 milliards de dollars taïwanais) en chiffre d’affaires semestriel (sur les 6 premiers mois de 2023), contre 2,9 milliards de dollars américains pour le Canadien sur la même période.

Comme quasiment systématiquement en pareil cas, les deux entités vante la « haute complémentarité » des deux entreprises, ce qui, en pratique, n’est jamais réellement le cas, surtout au niveau des portefeuilles produits. On constate toutefois une complémentarité géographique, WT Microelectronics n’est présent ni en Amérique du Nord, ni en zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). L’ensemble deviendra donc un très grand acteur mondial de la distribution de composants électroniques.

Quoi en soit, Eric Cheng assure que « l’équipe de direction de Future Electronics, tous ses employés à l’échelle mondiale et tous ses magasins et centres de distribution continueront de fonctionner et d’ajouter de la valeur à l’entité globale ». Le Taïwanais envisage d’ailleurs de maintenir une structure d’entreprise avec deux sièges sociaux, à Taïwan et à Montréal, ce qui laisse présager une certaine liberté dans la prise de décision pour Future Electronics et son actuel Pdg, Omar Baig, invité par Eric Cheng à se joindre au conseil d’administration de WT Microelectronics lorsque la transaction sera clôturée.

Basé à Montreal, Future Electronics compte environ 5200 employés et est présent dans 47 pays via 170 bureaux. Fondé en 1993 et basé à Taipei, WT Microelectronics est l’un des principaux distributeurs de semiconducteurs au monde. Il est associé à plus de 80 fournisseurs différents et revendique plus de 10 000 clients.

Approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux entreprises, la transaction devrait être finalisée au premier semestre 2024, sous réserve des conditions de clôture habituelles.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This