Sélectionner une page

Eramet et Suez vont implanter une usine de recyclage des batteries de VE à Dunkerque

Eramet et Suez vont implanter une usine de recyclage des batteries de VE à Dunkerque

Thématique capitale pour l’industrie du véhicule électrique, le recyclage des batteries est au cœur du projet ReLieVe d’Eramet et de Suez qui prévoit l’implantation à Dunkerque, dans la “Vallée de la batterie”, d’un complexe industriel dédié.

C’est tout naturellement dans la “Vallée de la batterie”, dans les Hauts-de-France, où plusieurs usines de production de batteries (gigafactories) vont éclore dans les prochaines années, que Eramet et Suez ont décidé d’implanter leur futur complexe industriel de recyclage des batteries lithium-ion de véhicules électriques. Les deux groupes industriels ont choisi le Grand Port Maritime de Dunkerque (59) comme lieu d’implantation de leur projet commun ReLieVe qui constitue une étape importante dans le développement du procédé innovant de recyclage des batteries initié par les deux partenaires en 2019.

© Dunkerque Port

Ce projet, qui combine les savoir-faire du leader minier et métallurgique européen et du spécialiste de l’eau et du traitement des déchets, permettra de valoriser en boucle fermée, les métaux stratégiques composant les batteries et contribuera à la sécurisation des approvisionnements en métaux nécessaires à la transition énergétique en Europe.

Le projet prévoit la construction de deux usines. Une usine « amont » de démantèlement des batteries et de production de la blackmass (matériau issu du recyclage des batteries) d’une capacité de 50 000 tonnes de modules de batteries par an, soit l’équivalent de 200 000 batteries de véhicule électrique, et une usine « aval » d’hydrométallurgie pour extraire et raffiner les métaux stratégiques (nickel, cobalt, lithium) contenus dans la blackmass, permettant leur réutilisation pour la production de nouvelles batteries.

La décision finale d’investissement du projet devrait intervenir d’ici la fin 2023 pour l’usine amont, pour un démarrage du site en 2025, et d’ici fin 2024 pour l’usine aval, pour un démarrage en 2027.

Une usine pilote destinée à tester et valider le procédé de raffinage à l’échelle préindustrielle et en continu est déjà sur le point de démarrer à Trappes (78), sur le site du centre de recherche d’Eramet.

Les performances obtenues lors du processus de développement indiquent qu’il est possible d’atteindre, voire de dépasser, les exigences de la future réglementation européenne en termes de recyclage, avec une utilisation des ressources naturelles et une empreinte carbone réduites.

Eramet a bénéficié d’une subvention de l’Union Européenne et de la BPI d’un montant total de 80 M€, qui serviront à financer les études de pré-industrialisation, la construction des usines et les coûts de fonctionnement des 10 premières années d’opération.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2023
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This