Sélectionner une page

Faurecia investit 165 M€ dans une plateforme industrielle dédiée en partie à l’hydrogène

Faurecia investit 165 M€ dans une plateforme industrielle dédiée en partie à l’hydrogène

L’équipementier automobile Faurecia annonce la construction d’une plate-forme industrielle 4.0 en région Bourgogne-Franche-Comté pour un coût total de 165 millions d’euros. Ce site, qui emploiera à terme plus de 1000 personnes, assurera la production de sièges, de solutions sophistiquées de réduction des émissions et de systèmes de stockage d’hydrogène.

Bénéficiant des dernières technologies de l’industrie 4.0, ce site veut également une future référence en matière de réduction d’émissions de CO2. Ce projet permet de maintenir les effectifs inscrits dans la région et de créer 300 emplois qualifiés sur la commune d’Allenjoie. Il assure également la pérennité du site de Pulversheim. 

Au cours de cette année, cette nouvelle plateforme accueillera la production du site de Beaulieu et permettra à l’activité Clean Mobility de Faurecia de se doter d’un outil nécessaire à son développement dans les systèmes de stockage d’hydrogène. En 2022, l’assemblage de sièges complets y sera installé et bénéficiera des dernières avancées technologiques en matière d’automatisation et de robotisation.

Au sein de la région Bourgogne-Franche-Comté, Faurecia emploie aujourd’hui environ 2500 personnes dans 5 sites industriels et 1 centre de R&D. 

« Cet investissement majeur démontre, qu’ensemble avec les pouvoirs publics, nous pouvons trouver en France des solutions industrielles répondant aux enjeux stratégiques de compétitivité, de préservation de l’environnement et de création d’emplois. Cette nouvelle plateforme, qui bénéficiera des dernières innovations de l’industrie 4.0, nous permettra de renforcer notre excellence opérationnelle et la satisfaction de nos clients. Enfin, elle symbolise la volonté de Faurecia d’accélérer l’industrialisation de ses technologies hydrogène pour une mobilité durable », commente Patrick Koller, directeur général de Faurecia.

« Cette décision de Faurecia est une démonstration éclatante du dynamisme de notre filière automobile, et de l’attractivité industrielle très forte du territoire de Nord Franche-Comté. Ce projet vient s’appuyer sur les compétences de la région de Belfort-Montbéliard et sa vallée de l’Energie comme pôle d’excellence en matière d’hydrogène. Je suis donc très heureux que France Relance puisse accompagner cet investissement majeur », ajoute Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance.

« Je salue la décision de Faurecia d’investir massivement en France pour créer ce centre d’excellence. C’est la preuve que notre industrie peut être compétitive et créer de l’emploi sur les territoires, en prenant le virage de l’Industrie 4.0. C’est aussi la preuve que l’industrie est la source de solutions pour répondre aux enjeux de la transition environnementale, en particulier grâce à l’hydrogène qui fait partie des grandes priorités du plan de Relance et pour lequel le gouvernement consacrera 7 milliards d’euros jusqu’en 2030. C’est la preuve enfin que les territoires peuvent concrétiser des reconversions industrielles vers des technologies d’avenir », ajoute Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This