Sélectionner une page

Kalray met en fabrication son nouveau processeur optimisé pour l’IA

Kalray met en fabrication son nouveau processeur optimisé pour l’IA

Le Grenoblois Kalray annonce le début du processus de fabrication de Coolidge 2, une nouvelle version de son processeur DPU Coolidge de 3e génération qui offrira des performances de calcul jusqu’à 10 fois supérieures à la version précédente, en particulier dans le domaine de l’IA et du stockage intensif.

Basé sur l’architecture brevetée MPPA (Massively Parallel Processor Array) de Kalray, le processeur Coolidge 2 a été conçu pour offrir des performances plus élevées dans le traitement des algorithmes d’Intelligence Artificielle (IA) et des données de manière générale. Grâce à Coolidge 2, Kalray entend accélérer sa croissance, en particulier dans le domaine du Edge Computing et du stockage intensif.

 « Nous sommes très heureux d’annoncer le tape-out de Coolidge 2, conformément à notre feuille de route. C’est une étape essentielle, qui marque le début du processus de fabrication et l’aboutissement d’un challenge technologique ! Coolidge 2 va nous permettre de proposer au marché une alternative extrêmement compétitive pour le traitement des données et en particulier de l’IA, avec un des meilleurs rapports performance/consommation énergétique/prix sur les marchés de l’inférence et du Edge Computing », déclare Eric Baissus, Président du Directoire de Kalray.

Le tape-out constitue une étape importante dans le cycle de vie du processeur, qui marque l’achèvement de la phase de conception et le début du processus de fabrication avec l’envoi du graphique des photomasques des circuits à l’usine de fabrication.

Dans cette course à la performance, le processeur DPU Coolidge 2 de Kalray se démarque par son architecture MPPA, qui lui confère des capacités uniques, offrant une finesse de contrôle sur tout le traitement des réseaux de neurones, allant des transferts mémoires à l’utilisation des capacités de calcul du processeur, explique la start-up dont les équipes ont optimisé chaque élément pour améliorer les performances globales du processeur

Ainsi optimisé, Coolidge 2 offrira des performances de calculs jusqu’à 10 fois supérieures à celles de la version précédente. Cette amélioration sera par exemple pertinente pour des applications telles que les algorithmes de Deep Learning utilisés dans le cadre de réseaux de neurones appliqués aux traitements d’images.

Kalray a déjà annoncé fin 2022 la signature d’un contrat de grande envergure avec un leader de l’industrie, qui entend intégrer Coolidge2 dans ses prochaines solutions. Le contrat est établi en 3 étapes représentant un potentiel commercial de plus de cent millions d’euros au total (voir notre article).

Kalray signe un contrat avec un potentiel de plus de 100 millions de dollars

Avec l’essor de l’IA et du besoin de traiter et d’analyser les données de manière toujours plus efficace, le stockage rapide joue un rôle essentiel. Ainsi, des solutions telles que ChatGPT ne pourraient pas fonctionner sans un système de stockage rapide et efficace, permettant l’entraînement le plus rapide possible du modèle prédictif, explique Kalray dont le processeur Coolidge 2 a été tout particulièrement optimisé pour complémenter la gamme actuelle de solutions de stockage NVMe de Kalray et offrir les performances nécessaires aux besoins du marché pour les années à venir.

« Le marché du stockage intensif est un marché en pleine croissance, en particulier grâce à l’adoption de modèles d’IA prédictifs de plus en plus larges, très gourmands en ressources de stockage lors des phases d’apprentissage. Coolidge2 offre à nos clients une solution unique pour accélérer la phase d’apprentissage de leurs modèles, c’est un enjeu majeur pour l’industrie », ajoute Eric Baissus.

Kalray revendique être aujourd’hui le seul acteur européen à proposer un processeur DPU, cette nouvelle génération de processeurs haute performance et basse consommation. La société se positionne pour devenir un acteur incontournable du traitement des données dans les années qui viennent. Pour accompagner son développement, Kalray entend faire croître son effectif de plus de 20% en 2023, après déjà un bond de 74% en l’espace d’un an.

Au terme de son exercice 2022, Kalray a enregistré un chiffre d’affaires consolidé record de 16,4 M€ contre 1,5 M€ au 31 décembre 2021 (+1025%). Le chiffre d’affaires combiné de Kalray (comme si l’acquisition du Britannique Arcapix avait été réalisée au 1er janvier 2022) atteint également un niveau historique à 22,5 M€ au 31 décembre 2022. Pur 2023, le Grenoblois vise un objectif de chiffre d’affaires de l’ordre de 40 M€.

Kalray est spécialisé dans les technologies matérielles et logicielles dédiées à la gestion et au traitement intensif des données du Cloud au Edge. Son offre comprend des processeurs DPU (Data Processing Unit), des cartes d’accélération, ainsi que des solutions logicielles de stockage et de gestion des données. Utilisées séparément ou de façon combinée, les solutions hautes performances de Kalray permettent à ses clients d’améliorer l’efficacité des datacenters ou de concevoir les meilleures solutions dans des secteurs à forte croissance tels que l’IA, les médias et le divertissement, les sciences de la vie, la recherche scientifique, l’Edge Computing, l’automobile, et biens d’autres.

Essaimage du CEA fondé en 2008, Kalray compte parmi ses investisseurs industriels et financiers Alliance Venture (Renault-Nissan-Mitsubishi), NXP Semiconductors, Bpifrance.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This