Sélectionner une page

Lacroix souligne des difficultés persistantes d’approvisionnement en composants

Lacroix souligne des difficultés persistantes d’approvisionnement en composants
Advertisement

Lacroix a réalisé au  1er trimestre un chiffre d’affaires de 165,1 M€, en hausse de 29,4% par rapport au premier trimestre 2021. Mais à périmètre constant, l’activité est quasi-stable à 126,8 M€ (-0,6%).

L’évolution du chiffre d’affaires sur le début d’année s’explique ainsi principalement par l’intégration du sous-traitant américain Firstronic, consolidé depuis le 1er janvier 2022. En organique, malgré une dynamique commerciale toujours solide, l’activité reste comme attendu pénalisée par les difficultés persistantes d’approvisionnement en composants électroniques, souligne le groupe français.

Sur la période, l’activité de Lacroix Electronics enregistre un chiffre d’affaires de 122,1 M€, soit une hausse de 41,0% par rapport au premier trimestre 2021, liée principalement à l’intégration de Firstronic. Hors effet de périmètre, le chiffre d’affaires de Lacroix Electroncis est en baisse de 3,2%, pénalisé par les difficultés d’approvisionnement en composants, relativement aux conditions qui prévalaient sur la même période en 2021, impactant entre autres le segment automobile.

Concernant les deux autres branches, au premier trimestre, le chiffre d’affaires de l’activité City s’affiche en léger repli de 1,4%, à 23,4 M€. L’activité Environment enregistre une hausse de 14,0% de son chiffre d’affaires au premier trimestre 2022, pour atteindre 19,6 M€, contre 17,2 M€ au premier trimestre 2021.

« Sur le premier trimestre 2022, Lacroix continue de bénéficier d’une forte dynamique commerciale sur l’ensemble de ses activités et de ses marchés géographiques. Cette dynamique, portée par des tendances de long terme, est uniquement pondérée par les incertitudes relatives au contexte actuel et les tensions persistantes sur les approvisionnements en composants. Lacroix signe ainsi sur la période une performance tout à fait conforme à ses prévisions, et poursuit son développement porté par l’intégration de Firstronic », commente Vincent Bedouin, p-dg de Lacroix.

Malgré la prudence imposée par le contexte actuel, Lacroix maintient ses objectifs annuels, soit une croissance attendue du chiffre d’affaires supérieure à 30%, associée à une marge d’EBITDA courant maintenue au moins à son niveau de 2021, soit 6,2% du chiffre d’affaires.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This