Sélectionner une page

Le book-to-bill de la distribution reste encore à 1,21 en Allemagne

Le book-to-bill de la distribution reste encore à 1,21 en Allemagne
Advertisement

Le marché allemand de la distribution de composants a démarré l’année 2022 en fanfare avec une croissance des ventes de 51,1% à 1,15 milliard d’euros, selon les statistiques du FBDi. Avec des pénuries et un énorme boom des commandes tout au long de 2021, l’augmentation n’est pas vraiment surprenante, souligne l’organisation professionnelle d’Outre-Rhin.

« La situation extrême des commandes de l’année dernière se manifeste maintenant dans les ventes, en raison de la croissance des volumes et des augmentations de prix. Le fait que les prises de commande soient encore très élevées indique que de nombreux clients s’attendent à ce que les pénuries structurelles se poursuivent et tentent ainsi de se couvrir à plus long terme. À l’heure actuelle, il semble que la croissance des ventes se poursuivra à un niveau élevé au second semestre et peut-être au-delà », commente Georg Steinberger, président du conseil d’administration du FBDi, qui table sur une croissance du marché allemand de la distribution d’au moins 20% pour 2022.

La croissance des prises de commandes du 1er trimestre a ralenti mais elles restent à un niveau très élevé de 1,4 milliard d’euros, se traduisant par un book to bill (rapport commandes sur facturations) de 1,21.

Côté facturations, les semiconducteurs ont représenté 67% des ventes totales du trimestre, les passifs et l’électromécanique respectivement 12% et 13%, les alimentations 4%, les capteurs, écrans, assemblages et systèmes se partageant les 4% restants. Par rapport au 1er trimestre 2021, le FBDi note des évolutions contrastées suivant les familles de produits : alors que les ventes de  semiconducteurs ont augmenté de plus de 55% pour atteindre 770 millions d’euros, celles des composants passifs n’ont augmenté « que » de 43% pour atteindre 140 millions d’euros. Les ventes de composants électromécaniques, y compris les connecteurs, ont augmenté de 37,5%, à 146 millions d’euros et celles des alimentations de 42%, à 44 millions d’euros. D’autres produits tels que les afficheurs et les capteurs ont augmenté à un rythme très élevé, mais représentent une plus petite part du marché.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This