Le premier semestre 2020 a vu une résurgence des marchés des PC et des tablettes et la demande continue de dépasser l’offre, affirme IDC. En conséquence, le marché des terminaux informatiques personnels, qui comprend les PC, tablettes et stations de travail traditionnels, devrait croître de 3,3% en 2020, à 425,7 millions d’unités.

La croissance de cette année est notable étant donné que 2019 a été un marché des PC anormalement fort, largement tiré par les achats des entreprises en raison de la fin du support de Windows 7. Et la pandémie de Covid-19 a accéléré la demande de PC et de tablettes cette année tant pour les particuliers que pour les entreprises. La demande est en effet en grande partie tirée par le télétravail et les besoins d’éducation à domicile, sans compter que les confinements ont entraîné des achats supplémentaires à des fins de divertissement, explique le cabinet d’études.

Pour autant, l’attrait des consommateurs pour la technologie devrait être éphémère. IDC s’attend à ce que le marché des terminaux informatiques personnels diminue en 2021, alors que les entreprises et les consommateurs devront continuer de faire face à l’incertitude économique provoquée par la pandémie. Pour l’avenir, le marché devrait reprendre son déclin à long terme avec un rythme moyen de décroissance annuelle de -2,2%. Les livraisons mondiales devraient ainsi tomber à 389,6 millions d’unités en 2024.