Sélectionner une page

Les commandes de la DGA ont atteint un niveau historique en 2023

Les commandes de la DGA ont atteint un niveau historique en 2023

La France a commandé pour plus de 20 milliards d’euros de matériels militaires l’an dernier, tous fabriqués en France, dans le cadre de la Loi de programmation militaire 2024-2030 dotée de 413,3 milliards d’euros.

La Direction générale de l’armement (DGA) annonce avoir procédé en 2023 à des commandes record auprès de l’industrie de l’armement, à hauteur de 20,3 milliards d’euros, dont près de 9 milliards sur le seul mois de décembre. Ce niveau historique de commandes, qui s’inscrit dans le cadre de la Loi de programmation militaire (LPM) 2024-2030 dotée de 413,3 milliards d’euros, contribuera à renouveler et moderniser les capacités des forces armées dans tous les domaines, aérien, terrestre, naval et spatial.

« Réindustralisation, modernisation de nos capacités et réarmement de la France : les premiers résultats sont là. En 2023, plus de 20 milliards d’euros de matériels ont été commandés. Tous fabriqués en France », s’est félicité Sébastien Lecornu, ministre des Armées.

@ Dassault

Les commandes passées par la France en 2023 comprennent notamment le contrat pour la 5è tranche de production du programme Rafale, notifié aux sociétés Dassault Aviation, Thales, Safran et MBDA et qui comprend la production de 42 appareils.

Les appareils de cette 5è tranche de production seront portés au standard F4, dont le développement a été lancé en 2018 et dont le premier incrément a été qualifié par la DGA en mars 2023. Ce standard comprend l’intégration du poste radio Contact, du missile MICA NG (nouvelle génération) et du Brouilleur autonome numérique (BAN) intégré au système d’autoprotection Spectra du Rafale. Ces avions de chasse, qui seront livrés à partir de 2027, sont conçus pour évoluer vers le standard F5 dans les années 2030.

Le programme Rafale contribue à plus de 7000 emplois directs et indirects en France, avec plus de 400 entreprises impliquées sur le territoire national, dont de nombreuses PME et ETI. Cette commande de 42 Rafale permet d’accroître la charge de production de sites industriels implantés dans toute la France, notamment à Argenteuil, Argonay, Biarritz, Bourges, Brest, Brive, Cholet, Corbeil-Essonnes, Élancourt, Étrelles, Gennevilliers, Laval, Martignas-sur-Jalle, Mérignac, Poitiers, Seclin, Vendôme et Villaroche.

Parmi les autres commandes passées par la DGA l’an passé, on notera également la fourniture complémentaire de 109 canons Caesar Mk II et des munitions de 155 mm, 420 véhicules blindés multi-rôles légers Serval du programme Scorpion, 7 patrouilleurs hauturiers, la modernisation du porte-avions Charles de Gaulle à l’occasion de son troisième arrêt technique majeur, 8 hélicoptères NH90 pour les forces spéciales, la poursuite des travaux de préparation du programme pour le futur instrument de renseignement et d’imagerie spatiale (IRIS) ou encore 329 missiles Mistral et 1300 missiles AKERON MP.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This