Sélectionner une page

Les États-Unis vont grignoter des parts sur Taïwan en technologies avancées

Les États-Unis vont grignoter des parts sur Taïwan en technologies avancées

Avec 46% en 2023, Taïwan conserve une large avance sur ses concurrents en matière de capacité de fonderie de semiconducteurs, selon TrendForce. Mais d’ici 2027, les États-Unis vont gagner du terrain en technologies avancées, tout comme la Chine en technologies matures.

TrendForce vient de publier sa dernière étude 2023 sur les acteurs de la fonderie de semiconducteurs. Le cabinet d’étude révèle, sans surprise, que Taïwan a dominé le secteur cette année en détenant environ 46 % de la capacité mondiale de fonderie de semiconducteurs, largement devant la Chine (26 %), la Corée du Sud (12 %), les États-Unis (6 %) et le Japon (2 %). Toutefois, en raison des incitations gouvernementales et des subventions favorisant la production locale dans des pays comme la Chine et les États-Unis, l’analyste s’attend à ce que les parts de Taïwan et de la Corée du Sud s’émiettent quelque peu dans les années à venir, pour s’établir respectivement à 41 % et 10 % d’ici 2027.

Du côté des procédés de fabrication avancés (gravure en 16/14 nm et mois), Taïwan domine largement ses concurrents en 2023, avec 68% de la capacité mondiale, suivi de très loin par les États-Unis (12,2 %), la Corée du Sud (11,5 %) et la Chine (8 %). En ce qui concernent les technologies les plus avancées (gravure en 7 nm et moins), la part de Taïwan grimpe même à près de 80%.

Mais en réponse à la concentration des capacités de production de semiconducteurs à Taïwan, les États-Unis, qui ont une forte demande de processus avancés, encouragent et soutiennent activement de grandes entreprises telles que TSMC, Samsung et Intel à développer leur capacité de production sur leur sol. D’ici 2027, la part des États-Unis dans la capacité de traitement avancé (gravure en 16/14 nm et mois) devrait ainsi atteindre 17 % – même si les entreprises étrangères telles que TSMC et Samsung représenteront toujours plus de la moitié de cette capacité – alors que celle de Taïwan descendra parallèlement à 60%. TrendForce note également l’émergence du Japon pour les technologies avancées (part de 4% en 2027 contre une part non significative en 2023) qui, lui aussi, favorise l’implantation de sociétés étrangères sur son sol (TSMC, PSMC), tout en finançant l’émergence d’un champion local (Rapidus et son procédé 2 nm).

© TrendForce

Du côté des technologies matures (gravure en 28 nm et plus), c’est la Chine qui gagne du terrain, le pays se concentrant tout azimut sur ce créneau en réponse, notamment, aux contrôles à l’exportation d’équipements de pointe imposés par les États-Unis, le Japon et les Pays-Bas. La part de la Chine passerait ainsi de 31% en 2023 à 39% en 2027, selon TrendForce, alors que celle de Taïwan fléchirait de 44% à 40% dans le même temps, mettant les deux frères ennemis dans un mouchoir de poche.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This