Sélectionner une page

NXP reconnaît que la fusion avec Qualcomm pourrait être repoussée à début 2018

NXP reconnaît que la fusion avec Qualcomm pourrait être repoussée à début 2018

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, NXP Semiconductors a réaffirmé le bien-fondé de l’offre de rachat à 110 dollars par action de Qualcomm pour ses actionnaires. Pour le fabricant de semiconducteurs néerlandais, cette fusion va combler des lacunes stratégiques significatives dans les secteurs de l’automobile et de l’IoT.

« Etant donné les portefeuilles de produits complémentaires de nos entreprises, nous pensons que travailler avec Qualcomm nous permettra de mieux répondre aux besoins à long terme de nos clients en matière de conduite autonome et d’IoT sécurisé. Nous travaillons avec diligence avec Qualcomm et les différents régulateurs pour finaliser l’opération cette année. Cependant, à ce stade, le calendrier est très serré et il est possible que la clôture se produise plutôt au début de 2018 », a déclaré Richard Clemmer, CEO de NXP.

Rappelons, en particulier, que le 9 juin dernier, la Commission européenne a ouvert une enquête approfondie afin d’examiner le projet d’acquisition de NXP par Qualcomm en vertu du règlement de l’Union européenne sur les concentrations. La Commission craint que l’opération puisse entraîner une hausse des prix, limiter le choix et ralentir l’innovation dans le secteur des semiconducteurs, notamment en matière de circuits bande de base, puces NFC, éléments sécurisés et semiconducteurs pour application V2X dans l’automobile (voir notre article). Récemment, Qualcomm a soumis ses propositions à la Commission européenne. Mais l’autorité de la concurrence n’a pas détaillé les concessions consenties par le fabricant américain.

Pour son troisième trimestre fiscal clos le 1er octobre 2017, NXP Semiconductors publie un chiffre d’affaires de 2,39 milliards de dollars, en hausse de 8% par rapport au trimestre précédent et en baisse de 3% par rapport au troisième trimestre 2016. Sur une base comparable (le Néerlandais a cédé sa division produits standards au 1er trimestre 2017), NXP enregistre pour sa division HPMS (High Performance Mixed Signal) une hausse de son chiffre d’affaires de 9% (à 2,29 milliards de dollars), tant sur un an que par rapport au 2e trimestre 2017.

Au troisième trimestre, le Néerlandais a enregistré un bénéfice net de 123 M$, contre 63 M$ lors du trimestre précédent et 108 M$, un an plus tôt.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This