Pas de dissidence chez Qualcomm. Après avoir eu gain de cause face à Broadcom, Qualcomm ne veut voir qu’une seule tête et s’oppose à tous ceux qui dévient de la ligne de sa stratégie. Paul Jacobs, ancien p-dg de l’entreprise, qui réfléchit un projet de rachat de l’entreprise par des investisseurs privés pour prémunir Qualcomm contre les OPA boursières, vient d’en faire les frais.

L’idée de Paul Jacobs est de sortir Qualcomm de la Bourse pour empêcher d’autres tentatives d’OPA hostile style Broadcom. Il lui faudrait pour cela trouver des investisseurs privés prêts à débourser quelque100 milliards de dollars… L’initiative de l’ancien dirigeant a été sèchement désavouée par le conseil d’administration de l’entreprise.

« Qualcomm a annoncé que le Dr. Paul Jacobs ne sera pas renommé au Conseil d’administration lors de l’Assemblée annuelle des actionnaires de Qualcomm le 23 mars 2018. Le Conseil a pris cette décision suite à sa notification au Conseil qu’il a décidé d’explorer la possibilité de faire une proposition pour acquérir Qualcomm. Le conseil d’administration se composera de dix administrateurs à compter de la tenue de l’assemblée annuelle ».

Après le retrait de la proposition de rachat de Broadcom, Qualcomm se concentre sur l’exécution de son plan d’affaires et la maximisation de la valeur pour les actionnaires en tant que société indépendante, explique l’entreprise, qui ajoute « rien ne garantit que M. Jacobs pourra ou fera une proposition, mais, s’il le fait, le conseil l’évaluera bien entendu conformément à ses obligations fiduciaires envers les actionnaires ».

« Dr. Jacobs a été un employé et un administrateur de Qualcomm depuis 1990, devenant ainsi Chief Executive Officer et Chairman, et il a été l’un des grands innovateurs de notre industrie. Le Conseil est reconnaissant à M. Jacobs pour ses décennies de service et pour l’engagement, l’expérience et la vision qu’il a apportés à ce service. Le Conseil le remercie pour ses nombreuses contributions à Qualcomm », conclut Qualcomm en forme de fin de non-recevoir.