Sélectionner une page

Safran lance un système de lutte anti-drones

Safran lance un système de lutte anti-drones

Exposé actuellement au salon Eurosatory, le système de lutte anti-drones Skyjacker de Safran Electronics & Defense vise aussi bien les applications militaires que civiles. Il sera notamment déployé dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024

À l’occasion du salon Eurosatory 2024 qui se déroule cette semaine au Parc des Expositions de Paris Nord Villepinte, Safran Electronics & Defense annonce le lancement de Skyjacker, une solution de lutte anti-drones destinée à répondre à la menace croissante des drones, aussi bien sur le champ de bataille qu’à l’encontre d’installations sensibles. L’atout majeur de Skyjacker réside dans sa capacité unique de « leurrage » qui lui permet d’altérer la trajectoire d’un drone pour neutraliser la menace qu’il représente, en simulant les signaux GNSS assurant le guidage vers sa cible. Couplé à une capacité de détection radar et d’identification optronique, il permet de traiter efficacement des essaims de drones, dans les applications terrestres ou navales.

© Safran Electronics & Defense

Skyjacker remplace les signaux émis par les satellites de navigation par des signaux modifiés, destinés à tromper le drone sur sa position afin de perturber ou d’interrompre sa mission. Ce système est particulièrement adapté pour contrer ce que Safran appelle des attaques saturantes, par exemple des attaques de drones en essaim. Skyjacker peut également contrer, sur des distances comprises entre 1 et 10 km, les drones isolés et pilotés à distance par un opérateur.

De conception modulaire, Skyjacker intègre un système de « Command and Control » permettant le contrôle de l’ensemble du dispositif, ainsi qu’un ou plusieurs émetteurs de leurrage. Il peut être couplé à de nombreux capteurs tels que des viseurs optroniques, des détecteurs radiofréquences, des radars, mais aussi à d’autres effecteurs comme des brouilleurs de communication ou un laser. Le système peut être proposé dans une version mobile ou se coupler aux systèmes de veille et de conduite de tir déjà en place sur des véhicules ou bâtiments de surface.

Pour une première version déployable de Skyjacker, Safran Electronics & Defense s’est associée avec Hologarde, entreprise française alliant lutte anti-drone et gestion de la mobilité aérienne, qui a conçu Bassalt pour l’Armée de l’Air et de l’Espace (AAE) en vue de la protection des événements majeurs tels que les Jeux Olympiques de Paris, le G7 ou le défilé du 14 juillet. Safran Electronics & Defense et Hologarde ont d’ores et déjà montré l’efficacité de Skyjacker à l’occasion de l’exercice Coubertin LAD II, qui s’est déroulé en mars dernier sous l’égide du Commandement de la défense aérienne et des opérations aériennes, sur la Base aérienne 107 de Vélizy-Villacoublay.

« Nous travaillons maintenant au déploiement de Skyjacker dans le cadre du dispositif de protection anti-drones qui assurera la protection des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, explique Alexandre Ziegler, directeur de la Global Business Unit Défense de Safran Electronics & Defense. Par ailleurs, des essais conduits sur des bâtiments de la Marine Nationale se sont également révélés particulièrement concluants et confirment l’intérêt de Skyjacker pour protéger de façon efficace, et à coût maîtrisé, des bâtiments de premiers rangs. »

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This