Sélectionner une page

Étiquette : 2022investissement

Le CHIPS Act mobilise déjà 200 milliards de dollars d’investissements pour la production de semiconducteurs aux États-Unis

Selon la SIA, quatre mois seulement après la promulgation du CHIPS and Science Act, l’industrie des semiconducteurs a déjà annoncé des dizaines de projets totalisant 200 milliards de dollars d’investissements qui vont créer plus de 40 000 emplois directs aux États-Unis.
Parmi la quarantaine de projets répertoriés, les plus importants concernent TSMC (2 nouvelles fabs pour 40 milliards en Arizona), Intel (2 nouvelles fabs pour 20 milliards en Arizona, 2 nouvelles fabs pour 20 milliards dans l’Ohio, ainsi qu’une extension de fab au Nouveau Mexique), Micron (plusieurs projets dans l’Idaho et l’Etat de New York), Samsung (jusqu’à 17 milliards au Texas), etc. Côté équipements et matériaux, le plus important est le projet du fabricant de tranches taïwanais GlobalWafers (5 milliards de dollars au Texas).
En promulguant le CHIPS and Science Act en août 2022, les décideurs politiques de Washington ont franchi une étape historique pour attirer des investissements dans la production et l’innovation de semiconducteurs aux États-Unis, se félicite l’association américaine des fabricants de puces. Et bien que la nouvelle loi doive encore être mise en œuvre de manière efficace pour réaliser son potentiel, le CHIPS Act a déjà suscité des investissements privés aux États-Unis qui renforceront l’économie américaine, la création d’emplois et la résilience de la chaîne d’approvisionnement, soutient la SIA.
Depuis la préparation de la loi au printemps 2020 jusqu’aux mois qui ont suivi sa promulgation, les entreprises de l’écosystème des semiconducteurs ont annoncé des dizaines de projets visant à augmenter la capacité de fabrication aux États-Unis, a répertorié l’organisation professionnelle. Ainsi, plus de 40 nouveaux projets en semiconducteurs ont été annoncés à travers les États-Unis, comprenant la construction de nouvelles usines (fabs), l’expansion de sites existants, ainsi que des projets émanant des fournisseurs des matériaux et de machines utilisés dans la fabrication de puces.
Près de 200 milliards de dollars d’investissements répartis dans 16 États
40 000 nouveaux emplois ont été annoncés dans le cadre de ces nouveaux projets, qui soutiendront beaucoup plus d’emplois indirects dans l’ensemble de l’économie américaine.
En prévision des incitations du CHIPS and Science Act, certains projets ont déjà démarré des activités de construction, la production devant commencer dès la fin de 2024. D’autres projets commenceront l’étape de construction en 2023. Et certains projets peuvent fonctionner sur un calendrier encore plus rapide, notamment ceux qui concernent des mises à niveau ou des ajouts d’outils dans des installations existantes.
Les projets annoncés comprennent la construction de 23 nouvelles usines de fabrication de puces et l’extension de 9 usines.

L’augmentation de la construction d’usines stimule également les investissements des fournisseurs de matériaux, de produits chimiques et d’équipements. En conséquence, les entreprises qui fournissent des équipements de fabrication de semiconducteurs et les matériaux utilisés dans la production de puces, notamment des produits chimiques de haute pureté, des gaz spéciaux et des tranches de silicium, ont annoncé leur intention d’investir dans plusieurs installations pour soutenir l’augmentation de la capacité de fabrication américaine.

L’impact total des nouvelles usines, de l’expansion des usines existantes et des projets de fournisseurs d’équipements et de matériaux s’élève à près de 200 milliards de dollars en investissements de l’entreprise et à la création d’environ 40 000 emplois dans toute la chaîne d’approvisionnement des semiconducteurs aux États-Unis. La création d’emplois dans ce secteur soutient des emplois dans l’ensemble de l’économie américaine. En fait, une étude économique SIA-Oxford de 2021 a révélé que pour chaque travailleur américain directement employé par l’industrie des semiconducteurs, 5,7 emplois supplémentaires sont soutenus dans l’économie américaine au sens large.
Quatre mois seulement après la promulgation du CHIPS and Science Act, l’industrie des semiconducteurs a réagi avec enthousiasme en prévision des incitations et des subventions qu’il permet, annonçant et lançant des dizaines de projets totalisant 200 milliards de dollars d’investissements privés aux États-Unis.
La SIA se réjouit de travailler avec le Département du commerce pour s’assurer que la loi CHIPS est mise en œuvre de manière efficace, efficiente et opportune. Cela contribuera à revigorer la production et l’innovation de puces aux États-Unis et offrira des avantages majeurs à l’économie américaine, à la création d’emplois, à la sécurité nationale, à la résilience de la chaîne d’approvisionnement et au leadership technologique, insiste l’organisation professionnelle.
Plus d’infos sur les projets

TSMC accueilli en sauveur pour ses 40 milliards de dollars d’investissements aux Etats-Unis

En présence du président Joe Biden et des grands clients américains Apple, Nvidia et AMD, TSMC a confirmé hier un investissement global de 40 milliards de dollars en Arizona. En plus de la première usine de fabrication de TSMC en Arizona, qui devrait commencer une production en technologie 4-5 nm en 2024, le fondeur taïwanais a également commencé la construction d’une deuxième fab qui devrait commencer une production en technologie 3 nm en 2026.

Infineon va investir 5 milliards d’euros dans une fab 300 mm à Dresde

A l’occasion de la publication de ses bons résultats annuels, Infineon annonce une accélération de sa stratégie de croissance et la construction d’une unité de production de semiconducteurs sur tranches de 300 mm à Dresde. Au terme d’un investissement de 5 milliards d’euros, l’usine devrai être opérationnelle à l’automne 2026.

ST investit 730 M€ pour construire une usine de tranches SiC à Catane

STMicroelectronics lance la construction en Italie d’une unité intégrée de fabrication de substrats en carbure de silicium (SiC) dans le but de répondre à la demande croissante en composants SiC pour les applications des secteurs de l’automobile et de l’industriel. La production devrait démarrer en 2023, permettant d’équilibrer chez ST l’approvisionnement en substrats SiC entre la fabrication interne et l’achat de tranches à des fournisseurs.

Micron annonce 100 milliards d’investissements dans une nouvelle fab américaine… d’ici 20 ans

Micron Technology souffle le chaud et le froid. Après avoir annoncé fin septembre qu’il allait réduire ses investissements de 30% pour l’exercice qui vient de démarrer à cause de la conjoncture, le seul fabricant américain de mémoires a annoncé hier son intention de construire la plus grande usine de fabrication de semiconducteurs de l’histoire des États-Unis. Il est vrai pas avec la même temporalité.

Chargement

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest