Sélectionner une page

Toshiba démarre la construction d’une unité de production de mémoires flash

Toshiba démarre la construction d’une unité de production de mémoires flash

Respectant le calendrier annoncé, le Japonais Toshiba démarre la construction d’une nouvelle unité production de mémoires flash 3D BiCS FLASH, ainsi que d’un centre de R&D dans les mémoires, à Yokkaichi Operations à Mie, sa principale base industrielle dans les mémoires au Japon. Le processus d’externalisation de son activité mémoires dont il pourrait céder près de 20%, a priori à des fonds d’investissement,  n’affecte ainsi pas son calendrier d’investissement.

La nouvelle usine de fabrication (Fab6) sera consacrée aux processus de mémoire flash 3D. Comme pour la Fab5, elle sera bâtie en deux phases afin d’optimiser le rythme des investissements en fonction des tendances du marché, la première phase devant s’achever pendant l’été 2018. Le centre R&D Mémoires, qui sera construit d’ici fin décembre dans un nouveau bâtiment à proximité du nouveau site de fabrication, permettra de regrouper les activités de recherche et développement qui sont réalisées actuellement sur plusieurs sites. Les décisions concernant la capacité globale de la nouvelle usine de fabrication et l’investissement en équipement, le lancement, la capacité et le programme de production dépendront des conditions du marché.

Rappelons que Toshiba compte loger son activité mémoires dans une entité séparée avant le 31 mars 2017. L’entité qui sera autonomisée a représenté pour l’exercice 2015 (clos fin mars 2016) un chiffre d’affaires de 845,6 milliards de yens (7,43 milliards de dollars) pour un bénéfice opérationnel de 110 milliards de yens (966 M$). Selon TrendForce, Toshiba était le 2e fournisseur mondial de mémoires flash NAND  au troisième trimestre 2016, avec 19,8% du marché. Devancé par le Coréen Samsung (36,6% du marché), il était devant son partenaire Western Digital (17,1%).

Selon la presse nippone, près de 20% de la nouvelle entité devrait être cédée pour en tirer quelque 200 milliards de yens (1,8 milliard de dollars). Les dernières rumeurs indiquent que Toshiba privilégie la vente à des fonds d’investissements de type Bain Capital, plutôt qu’à des industriels. SK Hynix a officiellement déposé une offre, dont le montant n’a pas été dévoilé mais qui serait de 300 milliards de yens, selon le Nikkei (voir article). Western Digital, partenaire de Toshiba dans les mémoires flash, ou Micron semblaient également être sur les rangs. A suivre.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This