Sélectionner une page

7 jours/7 | Des sous-marins à la santé connectée, l’excellence française s’affiche sur tous les fronts

7 jours/7 | Des sous-marins à la santé connectée, l’excellence française s’affiche sur tous les fronts

Edito17Sous-marins, dirigeable, santé connectée, véhicule autonome ou connecté, sous-traitance, ferroviaire, capteurs : cette semaine aura été marquée par la réjouissante diversité de l’excellence française, qui marque des points sur tous les fronts. Qu’on en juge : la méga-commande de 12 sous-marins pour l’Australie devrait rapporter 8 milliards d’euros à DCNS, filiale de Thales. Après Alcatel-Lucent, Nokia s’empare de Withings, start-up de la santé connectée, pour la somme rondelette de 170 millions d’euros.

Dans le domaine du véhicule autonome et connecté,  8 start-up et PME innovantes ont été sélectionnées pour partir à la conquête de l’Amérique, au moment où l’alliance Genivi, chantre du logiciel libre pour la voiture connectée, et ses 140 membres, tiennent salon à Paris. 20 millions d’euros vont être consacrés au lancement du dirigeable stratosphérique Stratobus, dont Thales Alenia Space est maître d’œuvre. 17e sous-traitant mondial, Asteelflash démarre la production dans sa nouvelle usine tunisienne, tandis que le Montpelliérain Oceasoft lance ses premiers capteurs LoRa. Alstom complète le tableau de chasse en remportant un contrat de plus de 100 M€ outre-Manche dans la signalisation ferroviaire.

Pour autant, la conjoncture mondiale n’est pas fameuse, mais elle devrait s’améliorer : dans l’avalanche des résultats trimestriels, on retiendra ceux de STMicroelectronics, NXP Semiconductors et Texas Instruments. Tous ont subi le ralentissement de la demande au 1er trimestre, mais tous anticipent de meilleurs lendemains et entrevoient des signes de reprise. Reste que l’on assiste à la première baisse des livraisons sur le marché des smartphones et que les usines de l’industrie des disques durs ne tourneraient qu’à 67% de leur capacité. En Allemagne, février corrige le mauvais démarrage de janvier dans le circuit imprimé.

On retiendra également l’ouverture officielle du centre industriel chinois de 480 M€ du fabricant de circuits imprimés autrichien AT&S. Dans l’ingénierie automobile, l’équipementier canadien Magna acquiert l’Allemand Telemotive. De leur côté, Siemens et Panasonic pactisent autour de la production en électronique de demain. L’ESA finance, pour sa part, un projet d’imageur CMOS pour les futures applications d’imagerie spatiale.

Enfin,  dans le domaine de la sécurité dans l’IoT, le compte n’y est pas : 25% des attaques envers les entreprises concerneront l’IoT, un domaine où elles ne consacrent que 10% de leur budget pour la sécurité des technologies de l’information.

Jeudi 28 avril :

 Mercredi 27 avril :

 Mardi 26 avril :

 Lundi 25 avril :

 

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This