Sélectionner une page

Analog Devices investit plus d’un milliard de dollars dans son usine de l’Oregon

Analog Devices investit plus d’un milliard de dollars dans son usine de l’Oregon

Cet investissement va permettre de pratiquement doubler la capacité de production de ce site historique du groupe et de créer plusieurs centaines d’emplois.

Analog Devices investit plus d’un milliard de dollars afin d’agrandir son usine de tranches de silicium située à Beaverton, dans l’Oregon (États-Unis), un site construit en 1978 qui constitue la plus importante unité de fabrication de tranches de silicium du groupe américain en termes de volume et qui sert les marchés de l’industrie, de l’automobile, des communications, de la santé et du grand public.

Cet investissement permettra de porter la superficie des salles blanches à environ 11 000 mètres carrés, et de pratiquement doubler la capacité de production du site en technologie 180 nm et au-delà. L’extension devrait également mener, à terme, à la création de centaines de nouveaux emplois qui s’ajouteront aux 950 personnes déjà employées par le groupe dans l’Oregon.

A gauche, Vincent Roche, Pdg et président d’Analog Devices, en compagnie de Vivek Jain, vice-président exécutif Global Operations & Technology d’Analog Devices – © Analog Devices

Sur le milliard de dollars alloué au site, plus de 10 % seront consacrés à l’achat de nouveaux équipements de production ultramodernes qui auront pour mission d’accroître l’efficacité globale tout en utilisant des procédés plus respectueux de l’environnement. Analog Devices espère ainsi réduire d’environ 75 % les émissions de gaz à effet de serre de l’usine et de 50% sa consommation d’eau, malgré le doublement de la capacité de production.

« En agrandissant le site de Beaverton, Analog Devices accroît sa capacité de production dans des secteurs critiques, augmente le volume de fabrication national conformément aux ambitions du Chips for America Act et renforce la résilience mondiale de son modèle de fabrication hybride qui repose sur un vaste réseau d’usines internes et de partenaires extérieurs », souligne Vincent Roche, président et CEO d’Analog Devices.

Précisons par ailleurs que le site de Beaverton hébergera la Semiconductor Advanced Manufacturing University (SAMU), un centre de formation qui dispensera des cours de huit semaines en vue de former des groupes d’environ 25 étudiants aux techniques de maintenance des équipements de fabrication de semiconducteurs. L’un des principaux objectifs de ce centre de formation sera de proposer des formations à différents groupes de la communauté locale, notamment aux vétérans de l’armée américaine, aux personnes en réinsertion sur le marché du travail et aux actuels opérateurs d’usines d’Analog Devices, dans le but de leur enseigner les principes fondamentaux de la fabrication des circuits intégrés, ainsi que d’autres programmes d’études qui leur permettront de poursuivre leur développement professionnel.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This