Le Toulonnais Cartesiam, un éditeur de logiciel spécialisé dans le Machine Learning pour systèmes embarqués, annonce dans la cadre du salon « Embedded World » à Nuremberg, la disponibilité immédiate de NanoEdge AI Studio, le premier environnement de développement intégré (IDE) qui permet l’apprentissage et l’inférence directement sur les microcontrôleurs Arm Cortex M. Ces microcontrôleurs à faible puissance et à faible coût de ARM sont intégrés dans des milliards d’appareils dans le monde.

NanoEdge AI Studio permet aux développeurs de solutions utilisant des microcontrôleurs d’intégrer rapidement, facilement et à faible coût, des capacités de Machine Learning directement dans leurs objets quotidiens (machines industrielles, IoT, automobile, électroménager…).

Jusqu’à présent, la mise en œuvre de l’IA dans les dispositifs embarqués était un processus complexe nécessitant l’expertise de Data Scientists, une ressource rare sur le marché, des jeux de données complexes à constituer et une infrastructure matérielle spécialisée et onéreuse.

« NanoEdge Studio AI de Cartesiam permet une approche radicalement différente. Il permet à tout développeur embarqué de créer rapidement une bibliothèque de Machine Learning spécifique à chaque capteur et d’exécuter l’apprentissage et l’inférence dans le microcontrôleur, à l’endroit même où le signal se transforme en données. C’est la seule solution actuellement disponible qui permet de faire fonctionner à la fois l’apprentissage machine et l’inférence directement dans un microcontrôleur. NanoEdge AI Studio a été testé et déployé avec succès dans un grand nombre d’entreprises européennes et plus récemment américaines », souligne Joël Rubino, CEO et co-fondateur, Cartesiam. Schneider Electric, Naval Group, Lacroix Electronics et STMicroelectronics font partie des entreprises qui ont testé le produit.

Un studio de développement de Machine Learning pour les non-experts

NanoEdge AI Studio supprime les barrières traditionnelles de l’IA. Il est conçu pour les entreprises qui ne disposent pas de ressources expertes en Machine Learning ou qui souhaitent fournir à leurs Data Scientists un outil complémentaire, adapté aux environnements embarqués. NanoEdge AI Studio transforme les capteurs passifs en agents autonomes capables de s’auto-surveiller.

« Imaginez un climatiseur capable de détecter que son filtre doit être changé ou un escalator capable d’appeler sa propre maintenance préventive. Avec les capacités de création et d’innovation de nos clients, il n’y a pas de limites au développement de solutions innovantes basées sur NanoEdge AI Studio », poursuit Joël Rubino.

Fiche technique :

  • NanoEdge AI Studio fonctionne de manière autonome sur la station de travail du développeur sous Windows ou Linux. Ainsi, aucune donnée n’est transmise en dehors de l’environnement du client.
  • Une fois que le développeur a décrit l’environnement ciblé (type de microcontrôleur, mémoire allouée, type de sensor…) NanoEdge AI Studio teste, optimise et génère automatiquement la meilleure combinaison algorithmique parmi plus de cinq cents millions de combinaisons possibles.
  • L’algorithme sélectionné est fourni sous la forme d’une bibliothèque C facilement intégrable dans le microcontrôleur.
  • La plupart des bibliothèques nécessitent entre 4 et 16 kbits de RAM, ce qui rend ces algorithmes d’IA optimisés pour l’industrie.
  • L’apprentissage non supervisé, l’inférence et la prédiction se font sur l’appareil, dans l’Edge.

NanoEdge AI Studio est disponible dès aujourd’hui en téléchargement. Une version d’essai est disponible sur www.cartesiam.ai. Elle permet aux concepteurs de commencer à travailler avec l’IDE. Des licences complètes pour NanoEdge AI Studio sont disponibles à l’achat auprès de Cartesiam et chez le distributeur Richardson RFPD.