Sélectionner une page

Circuits pour l’automobile : forte croissance et fin de la suprématie européenne

Circuits pour l’automobile : forte croissance et fin de la suprématie européenne

Entre 2014 et 2019, le marché mondial des circuits intégrés pour l’automobile devrait croître en moyenne de 6,7% par an, soit plus rapidement que l’ensemble du marché des semiconducteurs (+4,3%) et que tous les autres marchés applicatifs (télécoms, industriel/médical, défense, informatique, grand public), selon IC Insights. Même s’il devrait reculer de 1% cette année, le marché des circuits intégrés pour l’automobile devrait croître de 7% en 2016, à 22,2 milliards de dollars et grimper jusqu’à 29, 2 milliards en 2019.

Des voitures de luxe aux modèles d’entrée de gamme, le contenu semiconducteurs va progresser tiré par la demande d’une automatisation croissante des véhicules pour tendre vers le véhicule autonome. Tout sera mis en œuvre pour permettre au véhicule de répondre correctement et rapidement aux différentes situations de conduite grâce aux algorithmes qui seront mis en œuvre dans les systèmes d’assistance automatisée à la conduite (systèmes ADAS), commente le cabinet d’études.

Avantage aux circuits analogiques et aux microcontrôleurs

Par type de produits, les circuits analogiques et les microcontrôleurs sont les deux principales familles de semiconducteurs pour l’automobile, représentant respectivement 44% et 30% de ce marché en 2015. Quant aux mémoires pour l’automobile, ce segment de marché devrait passer de 1,6 milliard de dollars en 2015, à 3,5 milliards en 2018.

Si l’Europe, du fait de la position de ses constructeurs automobiles était encore l’an passé le premier marché pour les circuits pour l’automobile, le Vieux Continent devrait se faire dépasser par l’Asie-Pacifique dès cette année, assure IC Insights. Cette région devrait en effet afficher une croissance annuelle moyenne de 10,4% pour la consommation de puces automobiles.

Le marché des circuits intégrés pour l’automobile est celui qui croit le plus vite, mais c’est aussi parce que c’est un petit marché : il ne devrait représenter que 7,3% de l’ensemble de la consommation mondiale de circuits intégrés cette année (évaluée à 287,1 milliards par IC Insights). Et cette part ne devrait pas dépasser 8,1% en 2019, pour un marché total qui atteindrait alors 358,7 milliards de dollars.

L’explication ? La baisse des prix des circuits intégrés pour l’automobile –circuits analogiques, microcontrôleurs, circuits logiques dédiés – qui gomme en partie la progression des volumes.

AutoIC-091115

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This