Definvest, fonds géré par Bpifrance et la Direction générale de l’armement (DGA), a annoncé le 20 juillet son entrée au capital à hauteur de 500 000 euros de la société Fichou, leader français des composants optiques de très haute précision. Il s’agit de la deuxième opération de Definvest, lancé le 16 novembre 2017 pour soutenir le développement de start-up et PME stratégiques pour la défense.

PME employant 35 personnes pour un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros, Fichou produit et traite des composants optiques de très grande précision : miroirs, hublots, prismes. Ces équipements sont essentiels pour des avions de chasse ou des satellites d’observation. Fichou est l’une des rares entreprises françaises à produire et traiter des composants pour l’optronique, le spatial et l’aérospatial. Partenaire de grands maîtres d’œuvre industriels français, ses composants sont par exemple déjà intégrés dans les avions Rafale ou encore dans le robot Curiosity qui a exploré la planète Mars. Fondé en 1969, Fichou a été repris en 2014 par Photonics Group International (PGI) créé par Phillippe Gruson, Philippe Goupillleau et Guillaume Dubois.

Fichou s’est imposée comme un acteur industriel stratégique dans le domaine de la défense et du spatial. Son savoir-faire technologique lui ouvre des perspectives d’applications dans le domaine médical, de l’industrie ou encore de la recherche. Les fonds levés lui permettront de développer ses capacités de production, tout en renforçant sa compétitivité afin de répondre aux besoins du marché français, mais aussi d’accroître sa présence à l’international.

« Nous sommes très heureux d’avoir été sélectionné par la Direction générale de l’armement (DGA) et Bpifrance. C’est une reconnaissance de notre savoir-faire et de notre potentiel de croissance en France et à l’international », estime Philippe Gruson, président de Fichou.

« Le savoir-faire de Fichou ouvre des perspectives prometteuses pour l’intégration des composants optiques de très grande précision dans les programmes d’équipements militaires. Certaines de ses applications innovantes sont déjà éprouvées avec succès dans les secteurs aéronautique et spatial. En soutenant Fichou, PME française leader dans son secteur, la DGA sécurise ce fournisseur stratégique pour la défense et l’encourage dans son développement », a déclaré Caroline Laurent, Directrice de la stratégie de la DGA.

« Fichou a de belles perspectives de développement sur des marchés en croissance régulière, qu’ils soient civils ou militaires. De plus la photonique a été choisie par l’Europe comme une des technologies clé de son programme de soutien à la recherche Horizon 2020 », explique Alexis d’Herouville, directeur d’investissement chez Bpifrance.

Doté initialement de 50 millions d’euros apportés par le ministère des armées, Definvest allie les expertises complémentaires de la Direction générale de l’armement (DGA) et de Bpifrance. Le fonds vise, dans le prolongement des dispositifs de soutien aux PME déjà déployés par la DGA, à prendre des participations au capital des pépites technologiques du secteur de la Défense, aux côtés d’investisseurs financiers et industriels, pour leur permettre de se développer en toute autonomie. Le 1er investissement de Definvest avait été réalisé au sein de la société Kalray, conceptrice de processeurs intelligents.

L’industrie de défense française représente 200 000 emplois et compte plus de 4 000 PME technologiques aux côtés d’une dizaine de grands groupes.