Sélectionner une page

France Relance finance 27% des 3 M€ d’investissement d’Estelec Groupe

France Relance finance 27% des 3 M€ d’investissement d’Estelec Groupe

Estelec Groupe fait partie des 42 lauréats du volet « Relocaliser » du plan France Relance. Olivier Dussopt, ministre délégué chargé des comptes publics, a remis en main propre le prix au sous-traitant le 20 septembre 2021 à Strasbourg en saluant les premières relocalisations de produits électroniques précédemment fabriqués en Chine.

Ce soutien aux investissements de secteurs aussi stratégiques que l’électronique Made in France est une reconnaissance et un encouragement pour le groupe dans sa volonté d’aider les donneurs d’ordres à relocaliser leur production en France.

« Grâce à l’enveloppe de ce fonds, qui financera 800 000 € de nos 3 millions d’investissements sur deux ans, nous allons poursuivre notre modernisation industrielle pour des usines 4.0, doubler notre surface de production, embaucher et permettre de relocaliser des productions électroniques en France », se réjouit Thierry Muller, cogérant d’Estelec Groupe.

Pour accompagner son développement par croissance externe, Estelec Industrie a changé de nom pour devenir Estelec Groupe. Ses deux sites de production gardent leur désignation Estelec Industrie pour le site de Scherwiller (67) et Scaita pour le site d’Aspach-Michelbach (68).

D’ici mi-2022, le site de Scaita sera étendu de plus de 1000 m2 pour accueillir de nouveaux services de Esteconnect pour le câblage électronique et Estebox pour l’intégration de produits électroniques. Le site Estelec Industrie (2500 m2) doublera sa surface de production d’ici 2022/2023 et y développera son offre Estest pour le test et l’offre Estecarte pour les très grandes séries.

Estelec Groupe envisage également un développement potentiel par croissance externe sur les régions de Lyon et de Grenoble. Après le recrutement de 10 personnes depuis début 2021 (15% de croissance), il prévoit l’embauche d’une vingtaine d’ingénieurs, techniciens et agents de production sur deux ans.

Estelec Groupe fait partie des fabricants français qui ont fait le choix de maintenir l’intégralité de leur production de cartes et câbles électroniques en France. « La meilleure relocalisation est de ne pas avoir délocalisé depuis plus 35 ans », raille Rémi Boehler, cogérant d’Estelec Goupe. À l’heure où cet argument est devenu stratégique en matière de finances, de marché et de recrutement, l’industriel compte bien renforcer encore ses efforts de relocalisation de fabrication et d’intégration, pour un bilan carbone le plus faible possible. « Face à la concurrence asiatique, Estelec Groupe est bien plus vertueux en coût de transport, coût sociétal et coût environnemental. Autant d’arguments qui peuvent contribuer à faire baisser l’impact environnemental de nos clients » souligne Thierry Sublon, cogérant d’Estelec Groupe.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This