Huawei fait les yeux doux à la France pour séduire l’Europe. L’équipementier chinois, bête noire de l’administration américaine qui tente de convaincre ses alliés de ne pas utiliser ses équipements pour la 5G par souci de sécurité, a annoncé jeudi la construction d’une usine de matériels de communications sans fil en France.

Cette installation hautement automatisée sera spécialisée dans les équipements 4G et 5G et fabriquera principalement des matériels pour les clients européens.

Liang Hua, président de Huawei, s’est déplacé à Paris pour l’occasion

La France dispose d’une infrastructure industrielle mature et d’un bassin de main-d’œuvre hautement qualifiée, et son positionnement géographique est idéal pour Huawei, affirme l’équipementier chinois. Cette unité de fabrication ajoutera à la chaîne de valeur intégrée de Huawei en Europe, afin d’améliorer la rapidité et la fiabilité des livraisons de Huawei aux clients européens.

Un investissement prévu de plus de 200 millions d’euros a été annoncé pour cette unité de production, qui sera utilisée pour l’achat du terrain, la construction et l’équipement de l’usine. Elle disposera également d’un centre de démonstration présentant la production des stations de base sans fil, le téléchargement des logiciels et les processus de test.

1 milliard d’euros de recettes de produits par an

Le centre sera ouvert aux opérateurs, aux gouvernements et aux autorités connexes, démontrant la position positive de Huawei sur l’appel de l’Europe à la souveraineté numérique, insiste le fabricant chinois.

Les équipements de communication sans fil produits par cette usine seront principalement utilisés en Europe. Avec cette usine, Huawei déclare qu’il sera en mesure de couvrir tous les maillons de sa chaîne de valeur et de faire avancer les industries locales, tant en amont qu’en aval. Ces liens incluent la R&D, les ventes, l’approvisionnement, la production, la logistique, le service et le ‘développement des talents’. L’usine constituera également l’une des premières implémentations en Europe des technologies de fabrication avancées de Huawei.

Huawei estime que ce projet générera annuellement 1 milliard d’euros de recettes de produits et créera directement 500 emplois. Huawei est présent en Europe depuis 20 ans et y emploie directement plus de 12 000 employés. Le groupe chinois estime ainsi avoir créé directement et indirectement environ 170 000 emplois en Europe.