Nouveau rebondissement dans le feuilleton du rachat de Coherent : II-VI Incorporated, spécialiste américain des matériaux d’ingénierie et des composants optoélectroniques, a confirmé avoir remis au conseil d’administration de Coherent, une proposition révisée pour acquérir toutes les actions en circulation d’actions ordinaires Coherent dans le cadre d’une transaction en espèces et en actions qui représente une valeur d’entreprise totale de 6,8 milliards de dollars, soit 200 M$ de plus que l’offre révisée de 6,6 milliards de Lumentum.

Le conseil d’administration de Coherent a informé II-VI qu’il jugeait la dernière proposition de II-VI supérieure à l’accord de fusion conclu le 9 mars 2021 entre Coherent et Lumentum. Selon les termes de la proposition révisée II-VI, les actionnaires de Coherent recevraient 195,00 $ en espèces et 1,0 action ordinaire II-VI pour chaque action ordinaire Coherent.

« II-VI a démontré sa capacité à exécuter et à intégrer avec succès des acquisitions de cette envergure, et avec Coherent, nous aurions les ressources nécessaires pour continuer à investir dans un large éventail d’opportunités et offrir une croissance soutenue à tous les actionnaires. Nous croyons également en l’adéquation complémentaire, non seulement de nos plates-formes technologiques et de nos modèles commerciaux, mais aussi de nos employés et de nos cultures d’entreprise. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’attends avec impatience la perspective de voir l’équipe Coherent se joindre à nous alors que nous continuons à partager notre passion pour les innombrables façons dont la photonique continuera à transformer le monde », a déclaré le Dr Vincent D. Mattera, Jr., directeur général de II-VI.

Si la fusion aboutit, II-VI verrait son chiffre d’affaires passer de 2,9, à 4,1 milliards de dollars, créant un leader mondial dans les solutions photonique, les semiconducteurs composés et les lasers et adressant un marché de 25 milliards de dollars. II-VI prévoit d’atteindre des synergies annuelles de plus de 250 millions de dollars 3 ans après la finalisation de la transaction.

Pour l’instant, Lumentum n’a pas réagi autrement qu’en rappelant qu’il demandera 217,6 M$ de dommages et intérêts si Coherent met fin à leur accord de fusion scellé la semaine dernière.

Voir la présentation du rachat de Coherent par II-VI