Sélectionner une page

Intel brasse des milliards en Pologne, Israël et Allemagne

Intel brasse des milliards en Pologne, Israël et Allemagne

Alors qu’Intel pourrait officialiser tout prochainement son accord avec l’Allemagne pour sa future usine de 20 milliards d’euros à Magdebourg, l’Américain a annoncé vendredi un investissement de 4,6 milliards de dollars en Pologne pour une usine d’assemblage et de test. Le gouvernement israélien a, pour sa part, dévoilé un accord pour un programme d’investissement de 25 milliards de dollars en Israël.

Les investissements avancés par Intel en Europe et au Moyen-Orient donnent  le tournis. Vendredi, Intel a annoncé avoir choisi une zone proche de Wrocław, en Pologne, comme site d’une nouvelle installation d’assemblage et de test de semiconducteurs de pointe. Cette installation aidera à répondre à la demande critique de capacité d’assemblage et de test qu’Intel prévoit d’ici 2027. La Pologne a donc été préférée à l’Italie (pays choisi initialement – voir notre article), sans que l’on sache ce qui a provoqué ce revirement stratégique.

Intel prévoit d’investir jusqu’à 4,6 milliards de dollars dans l’installation, qui aura la capacité de s’agrandir. Une fois terminée, l’installation emploiera environ 2000 personnes. La construction de l’installation devrait également créer plusieurs milliers d’emplois supplémentaires, en plus de l’embauche éventuelle par les fournisseurs.

La conception et la planification de l’installation commenceront immédiatement, la construction devant commencer en attendant l’approbation de la Commission européenne. L’investissement prévu d’Intel en Pologne, combiné à son usine de fabrication de puces existante à Leixlip, en Irlande, et à son usine de fabrication de tranches prévue à Magdebourg, en Allemagne, contribuera à créer une première en son genre de fabrication de semiconducteurs de pointe de bout en bout chaîne de valeur en Europe. A Magbebourg, Intel devrait officialiser tout prochainement un accord avec les pouvoirs publics allemands qui accorderaient finalement 9,9 milliards d’euros au projet dont le coût a grimpé à 20 milliards par rapport à l’estimation initiale.

L’usine polonaise servira également de catalyseur pour des investissements et des innovations écosystémiques supplémentaires en Pologne et dans l’ensemble de l’Union européenne. L’installation pourra accepter des tranches et des puces d’Intel, d’Intel Foundry Services ou d’autres fonderies.

« La Pologne abrite déjà les opérations d’Intel et est bien placée pour travailler avec les sites d’Intel en Allemagne et en Irlande. Il est également très compétitif par rapport aux autres sites de fabrication dans le monde et offre une excellente base de talents que nous sommes ravis d’aider à développer », a déclaré Pat Gelsinger, CEO d’Intel.

Mateusz Morawiecki, Premier ministre de Pologne, a déclaré : « Nous sommes ravis que le plus grand investissement de création de l’histoire de la Pologne soit dirigé par Intel, une légende de la Silicon Valley connue pour son innovation. Les puces semiconducteurs sont des technologies essentielles au 21e siècle et nous sommes ravis d’étendre le rôle de la Pologne dans la chaîne d’approvisionnement mondiale des semiconducteurs et d’aider à établir le pays en tant que pionnier économique ».

La Pologne a été choisie comme emplacement pour le nouveau site pour plusieurs raisons, notamment son infrastructure, sa solide base de talents et son excellent environnement commercial. Cette solide base de main-d’œuvre et de talents a été essentielle aux 30 années d’activité d’Intel en Pologne, y compris ses importantes opérations de recherche et développement à Gdańsk, le plus grand centre de R&D de l’entreprise en Europe avec près de 4000 employés.

25 milliards de dollars en Israël

« Un accord de principe a été conclu entre Intel et le ministère des Finances sur un investissement énorme et sans précédent d’Intel en Israël, dans une usine de fabrication de puces, qui utilisera la technologie la plus avancée au monde. 25 milliards de dollars seront investis dans cette usine. Il s’agit du plus gros investissement jamais réalisé dans l’État d’Israël », s’est félicité dimanche, dans un communiqué, le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

L’usine qui serait construite à Kiryat Gat ouvrirait d’ici 2027 et fonctionnerait au moins jusqu’en 2035, a déclaré le ministère israélien des Finances. Dans le cadre de l’accord, les impôts d’Intel envers Israël passeraient de 5 à 7,5 %, selon le ministère des Finances dans un communiqué. Mais en retour, Intel pourrait percevoir une subvention de 12,8% de l’investissement, a indiqué le ministère. Intel est présent en Israël avec des centres de développement et un site de production qui emploient quelque 12 000 personnes dans le pays. A suivre.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juillet 2024
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This