Sélectionner une page

Keysight Technologies acquiert Quantum Benchmark

Keysight Technologies acquiert Quantum Benchmark

Keysight Technologies annonce l’acquisition, pour un montant non dévoilé du Canadien Quantum Benchmark, l’un des principaux fournisseurs de solutions logicielles qui permettent la caractérisation, la suppression, la correction des erreurs et la validation des performances pour le matériel d’informatique quantique.

Société non cotée soutenue par les fonds de capital-risque VanEdge Capital et Quantonation, Quantum Benchmark, basée à Kitchener dans l’Ontario, fournit des solutions logicielles pour améliorer et valider les capacités matérielles de l’informatique quantique.

L’informatique quantique est une technologie émergente permettant de s’attaquer à des problèmes qui seraient autrement insolubles avec l’informatique conventionnelle. Les systèmes quantiques utilisent des qubits (bits quantiques) pour traiter les données. À mesure que la technologie de l’informatique quantique évolue, la capacité des ordinateurs quantiques à effectuer des calculs significatifs est déterminée par le nombre de qubits, ainsi que par la qualité de ces qubits. Les erreurs de limitation des performances surviennent invariablement dans le matériel qubit et représentent le principal défi de l’informatique quantique à grande échelle.

La technologie de Quantum Benchmark améliore la qualité des qubits sur toutes les plates-formes matérielles quantiques et fournit des solutions aux deux extrémités du marché quantique. Elle aide les fabricants de matériel quantique à concevoir de meilleurs qubits et aide les utilisateurs finaux quantiques à stabiliser les performances de ces qubits pour leurs cas d’utilisation spécifiques.

L’acquisition de Quantum Benchmark soutient l’objectif de Keysight de fournir un portefeuille quantique complet répondant aux besoins des clients à travers les couches physiques, de protocole et d’application. Quantum Benchmark représente la troisième acquisition de Keysight dans l’espace quantique après Signadyne en 2016 et Labber Quantum en 2019.

Leader mondial du test et mesure en électronique, Keysight a réalisé un chiffre d’affaires de 4,2 milliards de dollars au cours de l’exercice 2020. Lors de son dernier trimestre fiscal clos le 30 avril, l’Américain a enregistré une hausse de ses ventes de 36%, à 1,22 milliard de dollars, par rapport à la même période de l’exercice précédent, pour un bénéfice net de 186 M$, contre 71 M$ au deuxième trimestre fiscal 2020. Ses prises de commande du trimestre ont progressé de 22%, à 1,33 milliard de dollars.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This