Thales vient de remporter un contrat d’environ 127 millions d’euros auprès de la Deutsche Bahn. Le projet, basé sur des technologies de pointe, va établir des normes pour la digitalisation des chemins de fer en Allemagne et en Europe. Cette signalisation de haute technologie offrira une meilleure ponctualité et permettra à plus de trains de circuler sans avoir à construire un seul mètre de voies supplémentaires.

Dans le cadre du lancement du programme « Rail Digital en Allemagne », la Deutsche Bahn va équiper la région de Stuttgart d’un poste d’aiguillage digital (PAD), du système européen de contrôle des trains (European Train Control System – ETCS) et de la conduite automatique des trains (Automatic Train Operation – ATO).

Thales a été retenu lors de l’appel d’offres englobant la réalisation d’ici la fin 2025 des modules 1 et 2 du projet « Nœud digital de Stuttgart ». Le contrat d’approximativement 127 millions d’euros englobe l’installation du poste d’aiguillage digital et du système ETCS, les opérations préalables à l’implémentation de la conduite automatique côté voie et du système de gestion des capacités et du trafic (Capacity & Traffic Management System – CTMS), la livraison d’un centre des opérations technique moderne, largement plus de 6000 kilomètres de bornes (balises) électroniques, plus de 1300 points de comptage d’essieux et environ 650 commandes d’aiguillage.

Le projet « Nœud digital de Stuttgart » gagné par Thales fait partie du programme « Rail Digital en Allemagne », qui prévoit d’ajouter plus de 20% de trafic supplémentaire au réseau ferroviaire. Il inclut un partenariat d’innovation important pour Thales en Allemagne avec le client Deutsche Bahn, concernant le développement et la co-conception de nouvelles technologies de pointe pour le déploiement du programme « Rail Digital en Allemagne ».

« Le premier nœud digital en Allemagne restera pendant des années la référence pour d’autres métropoles dans toute l’Europe. En collaboration avec la Deutsche Bahn, la DB Netz, la DB Projekt Stuttgart–Ulm et toutes les autres parties prenantes du projet, nous nous réjouissons de contribuer au modèle des futurs projets de digitalisation », a déclaré Oliver Dörre, directeur de Thales Allemagne.

À partir de 2025, les trains grandes lignes, régionaux et urbains rouleront sur le nœud de Stuttgart doté d’un réseau digital ultramoderne. Outre la gare centrale et d’autres gares, plus de 100 kilomètres de tronçons seront d’abord dotés de la technologie d’aiguillage digitale, du système européen de contrôle des trains ETCS et de nombreuses opérations automatisées. Stuttgart deviendra ainsi l’origine et le modèle de la digitalisation du réseau ferroviaire allemand dans son intégralité, qui devrait être en grande partie terminé d’ici 2035.