Sélectionner une page

La nomination du successeur de Paul Boudre provoque des remous chez Soitec

La nomination du successeur de Paul Boudre provoque des remous chez Soitec

C’est un euphémisme de dire que l’annonce du plan de succession de la direction générale de Soitec a été diversement apprécié, révélant au grand jour des dissensions entre le conseil d’administration et le comité exécutif du fabricant grenoblois. Le cours de bourse du fabricant de tranches SOI a plongé, traduisant une perte de confiance dans le devenir de la star française de la microélectronique.  

Dans une lettre rendue publique, le comité exécutif tire à boulet rouge sur le conseil d’administration : « Il est incompréhensible pour le comité exécutif de Soitec que le plan de succession, mis en œuvre par le président du conseil d’administration, ait été organisé dans une telle précipitation et dans une opacité totale, sans associer le directeur général au processus de recrutement et sans concertation avec les membres du comité exécutif, sans considération sérieuse des candidats internes, pourtant identifiés et préparés depuis 2018, allant ainsi à l’encontre de toutes les règles de bonne gouvernance ».

Ce dernier se défend dans un communiqué arguant que « le plan de succession de la direction générale de Soitec est le résultat d’un processus de décision rigoureux basé sur une évaluation détaillée des besoins du groupe pour la prochaine phase de son développement. Le processus, débuté en mars 2021, a été conduit en respectant les meilleurs standards de gouvernance et avec le plein soutien des principaux actionnaires de Soitec. Le successeur de Paul Boudre, Pierre Barnabé, possède toutes les qualités et l’expérience requises pour diriger Soitec en tant que Directeur Général afin d’atteindre nos objectifs ambitieux ».

Mis en cause par le Comité Exécutif, Eric Meurice, président du Conseil d’administration, souligne qu’il fera le nécessaire pour s’assurer que les enjeux de gouvernance, le cas échéant, seront traités pour assurer la transition du leadership.

« Eric Meurice et Paul Boudre, directeur général, s’engagent à travailler ensemble pour garantir une transition harmonieuse, permettant ainsi la bonne exécution du plan stratégique 2026 de Soitec », conclut le communiqué de Soitec. A suivre.

Rappelons que le fabricant grenoblois de tranches SOI prévoit que les marchés qu’il adresse vont passer d’environ 3 millions de substrats à plus de 7 millions d’unités d’ici 5 ans. Dans ce contexte, Soitec prévoit un doublement de son chiffre d’affaires d’ici 2026, à environ 2 milliards de dollars, accompagné d’un plan d’investissement d’environ 1,1 milliard d’euros sur cinq ans pour accroître ses capacités de production (voir notre article). Soitec s’attend à ce que son chiffre d’affaires de l’exercice 2021-2022 atteigne environ 975 millions de dollars, ce qui représente une croissance d’environ 45% à taux de change constants par rapport au chiffre d’affaires de l’exercice 2020-2021.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This